Quand le FMI fait l’éloge d’Emmanuel Macron

Les experts du Fonds monétaire international estiment, dans un prérapport, que la France est devenue le « chef de file des réformes en Europe ».

«Pendant sa première année, le nouveau gouvernement a opéré un nombre impressionnant de réformes. (…) Le programme d’action à venir est tout aussi ambitieux », explique l’équipe d’experts qui a scruté l’action entreprise par l’exécutif depuis mai 2017, dans ses remarques préalables à la publication d’un futur rapport détaillé.

Les économistes du Fonds estiment d’abord que la réforme du marché du travail (les ordonnances) et celle de la fiscalité (transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière, instauration d’une « flat tax » à 30 % sur les revenus du capital) «devraient être favorables à l’investissement, à l’emploi et la croissance».

Le FMI appelle maintenant le gouvernement d’Édouard Philippe et d’Emmanuel Macron à être vigilant sur la bonne mise en œuvre de ces réformes. Et esquisse des pistes pour aller plus loin, par exemple en réduisant «le champ d’application du mécanisme qui régit les salaires minimums» afin d’accroître la flexibilité des entreprises ou encore en réexaminant «la durée, le niveau et le taux d’accumulation des allocations chômage» ou en augmentant la concurrence dans les professions réglementées telles que les celle des pharmaciens. […]

Le Point

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*