Quand le Mossad coordonnait ses tueurs depuis un hôtel de Bercy

En janvier 2010, un commando du Mossad, l’une des trois agences de renseignement d’Israël, exécutait l’un des fondateurs de la branche armée du Hamas dans un hôtel de Dubaï. Le quotidien « Le Monde » révèle, ce mercredi, que l’opération a été coordonnée depuis un hôtel parisien.

Le 20 janvier 2010, Mahmoud Al-Mabhouh, un membre du Hamas, est retrouvé mort dans une chambre de l’hôtel Al-Bustan Rotana de Dubaï. L’homme était suspecté d’être responsable de l’achat d’armes pour le mouvement islamiste palestinien.

Dans un hôtel de Bercy

Rapidement la police de Dubaï annonce que 11 personnes, porteuses de passeports australiens, français, britanniques, allemands, sont soupçonnées d’appartenir à un commando mis sur pied par le Mossad pour liquider Mahmoud Al-Mabhouh.

Dans son édition de jeudi, Le Monde révèle que le service secret israélien aurait coordonné cet assassinat depuis Paris où des membres du commando se sont rendus avant de passer à l’action. Ceux-ci ont également passé des appels, après l’opération, vers une chambre d’hôtel du quartier du pont de Bercy. Probablement pour annoncer le succès de celle-ci.

Pas de commentaires

Toujours selon le quotidien du soir, les autorités françaises — qui ne souhaitent pas faire de commentaires sur cette affaire — auraient dépêchés deux cadres pour se plaindre auprès du chef du Mossad. Ce type d’installation pouvant mettre en danger des citoyens et intérêts français à travers le monde, le Hamas pouvant, légitimement, penser à une opération conjointe des services français et israéliens.

lavdn.lavoixdunord.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*