Quand l’Italie vient au secours des africains incapable de sortir du néocolonialisme du franc cfa. LA FRANCE ET L’ITALIE DIVORCENT À CAUSE DU FRANC CFA

Le divorce est officiel. La France a rappelé son ambassadeur en Italie. “Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable”, se justifie  le ministère des Affaires étrangères qui a annoncé jeudi  le rappel l’ambassadeur de France en Italie, suite à plusieurs attaques de responsables italiens. “Cela n’a pas de précédent, depuis la fin de la guerre (…) Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable”, a déclaré Agnès von der Mühll, porte parole du quai d’Orsay. “La France a fait, depuis plusieurs mois, l’objet d’accusations répétées, d’attaques sans fondement, de déclarations outrancières que chacun connaît et peut avoir à l’esprit”, peut-on lire dans le communiqué du ministère.   La rencontre mardi en France du vice-président du conseil italien Luigi Di plusMaio, chef de file du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), avec des gilets jaunes a fait déborder le vase.   Mais ce qui a le plus fait mal à la France est que l’Italie s’est fortement attaqué au Franc CFA, parlant de “taxe coloniale”. Le franc CFA est la monnaie de plusieurs pays africains et les associe à l’euro. La polémique a débuté avec Luigi Di Maio, accusant l’Hexagone d’appauvrir l’Afrique et d’être à l’origine du drame des migrants en Méditerranée. Vient ensuite le tour du ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, qui a jugé que les intérêts énergétiques de Paris sont en conflit ouvert avec ceux de son pays.   Pire, le député italien Di Battista , l’un des cadres du mouvement 5 étoiles en Italie, a déchiré un billet de Franc CFA à la télévision.  À l’origine de ce front anti-Françafrique, une alliance citoyenne entre le mouvement Urgences Panafricanistes de Kemi Seba et le M5 étoiles, contre le néocolonialisme français, qui s’était conclu en Septembre 2018 à Rome. Kemi Seba et son staff avaient été invités par les dirigeants du M5, afin de sensibiliser ces derniers sur le Franc CFA, la FRANÇAFRIQUE , et la nécessité de s’attaquer aux raisons de la crise migratoire (l’appauvrissement de l’Afrique) plutôt que de taper aaveuglément sur les migrants.   Matteo Salvini, patron de la Ligue et homme fort du gouvernement italien, a dit espérer que le peuple français se libère bientôt d’un “très mauvais président”, des propos virulents  entre responsables de pays fondateurs de l’UE. Maintenant, c’est la rupture diplomatique. L’Italie vient de donner un vrai coup de semonce à la France donne la crédibilité au front anti franc CFA de ratisser large.   Par CF

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*