Quatre policiers accusés d’extorsion de fonds

Quatre éléments du commissariat central sont accusés d’extorsion de fonds. Le dossier est entre les mains de la brigade prévôtale, qui a ouvert une enquête.  Selon Les Échos, qui donne l’information dans son édition de ce lundi, l’auteur de la plainte se nomme Babacar Diagne.

Le journal indique que quelques mois en arrière, ce dernier a reçu la visite des policiers en question, qui lui auraient fait savoir qu’ils exécutaient un mandat de perquisition. Dans sa plainte, Diagne affirme qu’«après une discussion avec les policiers, (il) leur (a) remis la somme de 500 mille francs Cfa». Aucune précision n’est donnée sur le sens de cette remise de fonds.

Les Échos signale avoir tenté, en vain, de recueillir la réaction de responsables de la police. Seneweb n’a pas eu davantage de succès avec la responsable du Bureau des relations publiques de la police, Tabara Ndiaye. Son téléphone sonne dans le vide et elle n’a pas encore réagi au Sms qu’on lui a envoyé.

Me El Hadji Diouf constitué

Toutefois, le journal rapporte qu’après leur premier passage les policiers mis à l’index sont revenus à la charge pour «tenter de soutirer des sous à Babacar Diagne». N’en pouvant plus, avance-t-on, Diagne a saisi son avocat, Me El Hadji Diouf, et, le 22 mai dernier, déposé une plainte à la Brigade prévôtale en citant nommément deux des quatre mis en cause : L. B. et S. B.

Vendredi dernier, informe Les Échos, coup de tonnerre : Babacar Diagne est arrêté à la Médina vers 18 heures. Me El Hadji Diouf s’est constitué pour sa défense.

Le journal souligne que Diagne est un repris de justice. Il a été condamné à deux ans ferme pour possession de chanvre indien. Une fois sorti de prison, narre la même source, il s’est lancé dans l’élevage de moutons et a acquis du matériel de pêche.

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*