« Qui veut, peut. » L’appel au civisme lancé par le Chef de l’Etat prend forme…

MACKY-SALL

S’il y a un fait inédit qui est en train de passer inaperçu et qui pour tant mérite qu’on se replace à sa juste dimension, c’est bien la prouesse de la Nation sénégalaise, d’avoir organisé la 111ème édition du gamou célébrant la naissance du Prophète Mahomed (PSL) le 23 janvier 2013 sans qu’une seule perte en vie humaine ne soit enregistré sur les routes. Touchons du bois. Pourtant, Tivaouane, Kaolack, Touba, Ndiassane, et toutes les villes religieuses ont connu des affluences monstres, des mouvements importants ayant été enregistrés sur toutes les routes du pays.

Nous devons tous nous glorifier de cela. Pour ma part, j’exprime mes sincères félicitations à tous les Sénégalais, et qu’il me soit permis, en leur nom, d’adresser mes vives félicitations aux forces de sécurité que j’ai, personnellement vu à l’œuvre.

Ce succès collectif de la Nation, je me l’explique par deux raisons :

La première est que le civisme et le sens du devoir sont des valeurs bien sénégalaises, bien présentes en chacun de nous. Ce qui nous a fait défaut jusqu’ici, et qui a laissé pensé que nous sommes une Nation non civique, c’est des dirigeants, des leaders qui eux-mêmes s’approprient ces valeurs, se l’appliquent, et veillent à ce que ces valeurs soient une réalité vivante dans le quotidien de leurs concitoyens.
Quant les citoyens voient que le Président de la République fait dans la sobriété en réduisant son escorte au strict minimum, en aménageant au mieux possible ses voyages officiels au départ et à l’arrivée à des heures qui ne gênent guère le calendrier de travail du Gouvernement, ni la quiétude des citoyens, en ramenant la levée des couleurs pour développer la culture du civisme dans l’administration publique, ils sont prompts à suivre la voie et répondre positivement à l’appel lancé.

La deuxième raison, c’est que le Gouvernement, ayant fait de la protection des personnes et des biens un de ses crédos, de sa sécurité physique des Sénégalais une priorité, a pris toutes les mesures pour que la vie des sénégalais soit préservée lors de ces grands évènements occasionnant des déplacements massifs de populations. L’impressionnant et efficace dispositif de sécurité qui a été déployé lors du Maouloud, sur l’étendue du territoire national, a prouvé que : « Qui veut, peut. »

Je lance donc un appel citoyen pour que ce sursaut patriotique soit pérennisé et pour que le Gouvernement continue de prendre ses responsabilités pour donner l’exemple et veiller sur la vie et le bien être de nos concitoyens.

« Qui veut, peut. »

Abdoul Aziz MBAYE,
Conseiller Spécial du Président de la République
Président du Conseil de Surveillance de l’A.D.I.E

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*