Rail : le gouvernement appelé à engager l'audit de la ligne Dakar-Bamako

Le président sénégalais Macky Sall a exhorté mardi son gouvernement à entreprendre de “façon diligente et en rapport avec les autorités maliennes compétentes, l’audit de la concession” de la ligne ferroviaire Dakar- Tambacounda-Kidira-Kayes-Bamako.

S’exprimant lors du conseil des ministres, M. Sall a souligné que ‘’la réhabilitation, l’amélioration de l’exploitation et de la fréquentation’’ de cette ligne ‘’demeurent essentielles pour l’intégration sous-régionale, le développement économique des localités du pays traversées par cette voie ferrée et surtout, le renforcement du leadership de la plateforme portuaire de Dakar’’.

Sunuker.com–Le chef de l’Etat sénégalais a aussi invité son gouvernement à entreprendre la reconstruction des gares ferroviaires, notamment celle de Dakar, avec sa qualité de patrimoine historique à sauvegarder.rail

‘’Il a également rappelé l’impératif d’assurer le financement urgent et la réalisation rapide des projets de lignes ferroviaires : Dakar-Diamniadio-Aéroport international Blaise Diagne et la desserte de Matam, destinée en particulier, à faciliter l’exploitation des mines de phosphates de la zone’’, rapporte le communiqué du conseil des ministres.

Le texte souligne que ‘’le gouvernement est chargé d’élaborer, avant janvier 2014, un programme de modernisation du transport ferroviaire, qui fera l’objet d’un conseil présidentiel, prévu courant premier trimestre 2014’’.

La ligne ferroviaire Dakar-Bamako, qu’exploitaient la SNCF et la Régie des chemins de fer du Mali, a été privatisée en 2003. Grâce à la convention de concession signée avec le consortium français CANAC/Getmar, la société Transrail S.A a été mise en place pour en assurer l’exploitation.

Mais depuis 2004, les Français ont passé le témoin au groupe canadien Savage.

ASG/SAB

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*