Rapatriement de 137 Sénégalais des États-Unis: Mankeur Ndiaye disculpe Trump

SUD QUOTIDIEN – Les Sénégalais refoulés des États-Unis n’ont pas été victimes de la politique migratoire du nouveau président américain, Donald Trump. Selon un communiqué du ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, parvenu à la rédaction, la décision de rapatriement des Sénégalais est antérieure à l’élection du milliardaire américain. Au nombre de 137, ces Sénégalais ont été reconnus coupables de délits punis par la loi américaine, précise un communiqué du département des affaires étrangères parvenu à notre rédaction hier, mardi 22 février.

C’est à travers un communiqué parvenu hier, mardi 21 février, à notre rédaction que le ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur tente d’apporter des explications suite au rapatriement des Sénégalais des États-Unis. Selon la source, au total, la décision concerne 137 compatriotes en situation irrégulière dans ce pays. Le ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur tient toutefois à préciser que ces mesures d’expulsions remontent à plusieurs mois, puisqu’ayant été officiellement notifiées au consulat général du Sénégal à New York et à l’Ambassade du Sénégal à Washington depuis juin 2016.

Depuis lors, renseigne le document, les intéressés ayant épuisé toutes les voies de recours, les services compétents américains et sénégalais ont entamé des consultations sur les modalités de mise en œuvre du rapatriement. Selon le ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, les griefs retenus contre les personnes concernées portent notamment sur l’entrée illégale et des séjours irréguliers sur le territoire américain, le trafic de drogue, la consommation de stupéfiants, des délits financiers et des délits de contrefaçon. Le document publié renseigne qu’il y a onze personnes qui ont accepté le rapatriement par vols commerciaux. Il a été par conséquent convenu de reconduire les autres par vols charters affrétés par le gouvernent américain.

Le ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur tient à préciser que ces cas de rapatriement pour les faits sus indiqués n’entament en rien le comportement, dont la diaspora sénégalaise vivant aux États-Unis et ailleurs dans le monde, a toujours fait montre. Il faut signaler qu’en début de semaine, des Sénégalais ont été rapatriés du pays de l’oncle Sam. L’opinion publique avait imputé ce rapatriement à la politique initiée par le président Donald Trump contre l’immigration.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*