RAPPEL – SOUVENIRS – Appel Magal Touba 1991 prononcé par Serigne Saliou Mbacké

Sermon Prononcé par SERIGNE SALIOU MBACKE Khalif Général des Mourides à l’approche du Grand Magal de TOUBA (1er SAFAR 1412H.) soit le 12 août 1991 à TOUBA-Sénégal
 Je cherche auprès de DIEU une Protection contre les Malices de Satan le Lapidé…Je la mets sous Ta Protection ainsi que sa progéniture contre la séduction de Satan le Lapidé (S.3 V36)
SEIGNEUR !je me mets sous Ta Protection contre les coups d’aiguillon des démons ; et je me mets, SEIGNEUR ! sous ta protection afin qu’ils (les démons) ne soient jamais présents en moi (S. 23 V98)
AU NOM DE DIEU LE CLEMENT, LE MISERICORDIEUX
Que le Salut, la Paix et la Bénédiction de DIEU le TRES-HAUT soient sur notre Seigneur et Maître MOHAMMAD, ainsi que sur Sa Noble Famille et Ses Vertueux Compagnons.
Que la Paix, la Miséricorde et la Bénédiction de DIEU soient sur vous.
J’adresse mes salutations à tous les frères musulmans, tout en leur rendant hommage. Les manquements dont ils seraient passibles à mon endroit, je les en excuse et demande pardon en retour.
Je viens faire un rappel à l’ensemble de mes condisciples mourides en commençant par moi-même, rappelant la recommandation que SERIGNE TOUBA nous avait donnée en ce mois présent ; ce mois dont les calendes sont un jour de Lundi à notre vue et le 18ème un Jeudi.
Il avait dit avoir signé en ce jour un pacte avec notre SEIGNEUR d’une Mission pour laquelle toutes ses ambitions en grades et en stations spirituelles en contrepartie desquelles notre SEIGNEUR lui fit endurer une somme d’épreuves en adoration, souffrances et peines.
C’est en ce jour là qu’il quitta sa résidence du Djoloff en direction de SAINT-LOUIS en vue du chemin de l’exil. Ce jour alors, ce pour quoi il avait signé un pacte avec notre SEIGNEUR et les épreuves qu’Il lui en fit endurer, à chaque fois que revenait ce jour ; l’année suivante, ces épreuves devenaient plus vivaces, plus lourdes, d’un poids bien supérieur à celui des précédentes.
Durant les sept années consécutives passées en exil Il s’agit de l’exil au Gabon, puis le quinquennat de sa déportation en Mauritanie, puis les cinq autres de résidence surveillé au Djoloff(il s‘agit de Thiéyéne où le CHEIKH fut mit en résidence surveillée de 1905 á 1912) et durant toutes ces années qu’il demeura à DIOURBEL, quand revenait ce jour, il en était toujours ainsi.
C’est seulement lors du séjour de DIOURBEL qu’un Jour, alors qu’il attendait les mêmes épreuves et les mêmes souffrances, les attendant comme toujours, ferme dans l’intention de les endurer, notre SEIGNEUR lui prodigua en cela Son ordre, en lui faisant savoir que les épreuves sont désormais terminées :
“La peine est levée, toute la Mission qui t’a été assignée a été remplie. Tu as obtenu le prix de tout ce á quoi tu aspirais. Il ne reste que la Rétribution et l’Action de Grâce.”
Il appela alors tout le monde, leur fit part de cela et leur dit :Je demande á celui qui en a les moyens de s ’associer á moi dans l’Action de Grâce que je rends á mon SEIGNEUR. Il m’a en ce Jour exaucé au point que j’y ai obtenu la totalité des avantages que je sollicitais auprès de Lui.
Mais il se trouve que ce Jour coïncidait avec le Jour de son départ en exil. C’est aussi le Jour où il avait obtenu tout ceci ; c’est exclusivement le l8ème Jour du mois lunaire de Safar.
Quant à la Célébration du MAGAL, je la recommande, celui qui S’y associe à moi dans l’Action de Grâce, s’il Plaît à DIEU, lorsque dans l’Au-delà nous serons au Paradis aussi, certes notre SEIGNEUR OMNISCIENT, d’un Parfait Discernement – malgré l’inexistence au Paradis des mois et des jours – a une Clairvoyance au-dessus de tout et une Transcendance sur toute chose. Mais notre SEIGNEUR Lui, ayant suscité la création reconnaît parfaitement le repère qu’avait chaque jour au monde, de sorte que quand le Jour reviendra, nous ne douterons point qu’il s’agit de celui-ci.
Ce Jour, lorsque nous y parviendrons, il (DIEU) lui réservera des Honneurs et les lui déversera surabondamment à telle enseigne que quelque soient les Délices du Paradis, cette distinction sera une exception de DIEU à son endroit à propos de laquelle, dit-il, celui qui aura communié avec lui dans l’Action de Grâce, où qu’il se trouvera au Paradis, recevra sa. part de cela. Voilà ce qu’il a déclaré ; c’est ce qu’il a dit à propos de ce Jour.
Nous le rappelons donc et nous en renouvelons la recommandation en ayant la ferme résolution de le célébrer de la manière la plus marquée.
S’agissant du MAGAL, voici ce qu’il avait recommandé et dit : “de la Poule au Chameau, je recommande á chacun d’y intervenir pour moi selon ses moyens dans l’Action de Grâce.”
Il n’a pas dit qu’on y immole “poule et chameau”, car le CHEIKH est hostile à toute innovation blâmable et à tout ce qui est manifeste dans le sens de “l’extrémisme” et de “l’excès “J’ai simplement recommandé d’immoler les espèces allant de la poule au chameau c’est dire que je ne sous-estime rien de la poule jusqu’au chameau. Toute intervention que quelqu’un peut y faire selon ses moyens pour honorer et rendre grâce, qu’il la fasse pour moi á l’occasion du Jour”.
Chacun sait qu’une occasion d’action de grâce n’est qu’une occasion pour honorer. Ayons donc la résolution de l’observer exactement comme Il l’avait recommandé, selon la mesure de nos possibilités, avec également l’intention d’y concilier l’adoration qui était sa préférence, à savoir : la lecture du SAINT-CORAN et la récitation des Eloges du PROPHETE.
S’agissant de la lecture du SAINT-CORAN, que chacun en acquitte son mieux et l’adresse à son nom a l’Envoyé de DIEU – pour qui il œuvrait – et entreprenne également une lecture qu’il lui destine personnellement en guise de Don-Pieux. Que chacun y fasse toute la mesure de ses possibilités .
A propos de ce que j’avais sollicité auprès de vous l’année dernière, à savoir : ma charité à moi-même, celle que je demandais, tout ce qu’une personne peut m’offrir en charité par des prières, qu’elle le fasse pour moi, après avoir adressé à l’Envoyé de DIEU son Don-Pieux de la part de SERIGNE TOUBA et à SERIGNE TOUBA le sien propre.
Cette charité qui m’est personnelle, je vous la rappelle pour cette circonstance là. Quelque prière qu’une personne puisse faire pour moi, qu’elle la fasse dans quelque chose comme le salut, le bénéfice de la jouissance des bienfaits, un meilleur sort et une longévité.
Je vous remercie infiniment et rappelle ce jour, tout en priant DIEU de nous y conduire en paix et de l’observer comme le CHEIKH l’a recommandé.
Pour ce présent MAGAL, tout ce qui se rapporte à la lecture du SAINT-CORAN et aux Eloges du Prophète, mieux vaut pour nous de le commencer dors et déjà, dès lors que la nouvelle lune a ses calendes ce lundi même.
Chacun, quelque soit ce qui en est ses possibilités, peut commencer avec, jusqu’à l’échéance du jour, car il recommandait en disant : Accueillons-Le, recevons-Le et Raccompagnons-Le.
L’Accueil est le jour qui le précède ; la Réception le jour proprement dit et le Raccompagnement le jour suivant, L’ensemble de ces recommandations, il ne les donnait que pendant le mois de la Naissance du Prophète et pour ce Jour (le MAGAL en l’occurrence ).
Pour quelque circonstance à laquelle il accordait une considération, c’est ainsi qu’il y rendait grâce ; le Jour de la célébration de la Naissance du Prophète et ce Jour qui est le sien propre et pour lequel nous devons également procéder ainsi.
L’accueil donc, entamons-le dès ce jour qui est le premier du mois. Ce qui est de notre mieux en récitation du CORAN, adressons-le pour lui à l’Envoyé -Paix et Salut sur Lui – en guise de don-pieux ; et lui-même en ce qui le concerne, notre propre don-pieux à son endroit, faisons-le dans la récitation du CORAN.
Commençons-la aujourd’hui même et poursuivons-la. jusqu’à l’arrivée de l’événement, et même jusqu’au sortir du MAGAL.
Nous vous remercions beaucoup, témoignons profondément grâce à DIEU notre SEIGNEUR et bien
d’autres formes de reconnaissance que nous vous témoignons et auxquelles nous prenons à témoin nos frères serviteurs
Puisse DIEU nous réaliser nos vœux et nous accorder les Bienfaits attachés à ce Jour.
Que la Paix, et la bénédiction de DIEU SOIENT sur vous.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*