Rapport : L’IGE épingle les abus de Macky Sall

IGE-2014En faisant, hier, au président de la République, un résumé succinct du rapport public sur l’état de la gouvernance et de la reddition des comptes, le vérificateur général de l’Etat a épinglé Macky Sall. Au chef de l’Etat, selon EnQuête, il est reproché d’abuser de son pouvoir dans les décrets portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République et la Primature.

Le rapport de l’IGE a constaté que le décret portant répartition des services fait désormais l’objet d’un recours de plus en plus récurent, pour créer ou dissoudre des directions et agences ou parfois, en modifier la dénomination. Un exemple : La délégation à la réforme de l’Etat et à l’assistance technique (Dreat) est devenue le Bureau organisation et méthodes (Bom) à la faveur du décret n°2013-1225 du 4 septembre 2013 des services de l’Etat. Dans le même sillage, relève le journal, François Colin a aussi décelé pour le déplorer une médiocrité dans la rédaction administrative, des dysfonctionnement dans la nomination à certains postes de responsabilité où souvent le choix des personnes ne répond pas toujours au profil administratif. Autres manquements dénoncés par l’IGE, la délivrance des licences d’exploitation dans le domaine minier, le fonctionnement du fonds spécial de soutien au secteur minier, l’édification de la Maison du Sénégal à New York, le dossier de la Securiport, la gestion du 3ème Fesman, l’Agence nationale pour la promotion tourisme.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*