RDC : deux Casques bleus tués dans l’attaque d’une base de l’ONU

Deux Casques bleus ont été tués et une dizaine d’autres blessés lundi dans une attaque conte une base de l’ONU en RDC.

Deux Casques bleus ont été tués lundi dans l’attaque d’une base des Nations unies dans l’est de la République démocratique du Congo par le groupe armé d’origine ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF), a indiqué la Mission des Nations unies en RDC (Monusco). Une dizaine de Casques bleus ont également été blessés, a précisé une porte-parole de la Monusco.

L’offensive des ADF. L’attaque est survenue dans le territoire de Beni, l’une des divisions administratives du Nord-Kivu. Les ADF sont repassés à l’offensive depuis quelques jours dans cette région de l’est de la RDC où les groupes armés sont actifs depuis plus de 20 ans et les suites du génocide rwandais de 1994. “La force (onusienne) s’est déployée sur zone, au sol et dans les airs”, a ajouté la porte-parole. Les Casques bleus blessés ont été évacués vers l’hôpital de la Monusco à Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

Rebelles musulmans ougandais présents dans l’est de la RDC depuis 1995, les ADF sont accusés par le gouvernement congolais et la Monusco d’être responsables de tueries qui ont fait plus de 700 morts dans la région de Beni depuis octobre 2014. Elles sont par ailleurs accusés d’avoir attaqué samedi une dizaine de taxis-motos sur la route entre Kamango et Mbau.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*