RDC: violents affrontements à Kisangani

voitureDeux personnes ont été tuées lundi lors de heurts entre les forces de l’ordre et manifestants à Kisangani, dans le Nord-Est de la République Démocratique du Congo.

Un prélat de la localité a affirmé avoir vu les corps des deux manifestants tués par balle.

Le décès de ces deux personnes a été confirmé par un officier de police.

Selon des habitants, des jeunes ont barricadé les rues de la ville et saccagé le poste de police “PK6”, sur la route de l’aéroport de Kisangani, capitale de la province de la Tshopo et troisième ville de la RDC.

Pour acheminer les voyageurs à l’aéroport, la garde présidentielle a organisé plusieurs convois afin de franchir les barrières érigées par des manifestants, ont-ils ajouté.

Les manifestations “Kisangani sans moto”, à l’appel de l’Association des motocyclistes visait à protester contre les arrestations arbitraires et autres “tracasseries” policières.

Le président de cette association, Soleil Basomboli, a nié tout appel à la violence et dénoncé “une main inconnue” qui a, selon lui, récupéré cette manifestation.

“Des motards ont tenté de marcher aujourd’hui, mais pour le moment, la ville est entièrement sous contrôle, tout est calme”, a expliqué, pour sa part, le gouverneur de la province de la Tshopo, Jean Tokole, sans donner de bilan.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*