RECRUTEMENT ANNONCE DE 1000 AGENTS DE SANTE Les autorités sanitaires s’en félicitent

eva-marieLes autorités sanitaires réunies hier jeudi autour du ministre de la santé et de l’action social, Eva Marie Coll Seck se sont félicitées du recrutement de 1000 agents de santé annoncé par le président la République Macky Sall. Ils l’ont fait savoir, hier jeudi 15 mai, en marge d’une rencontre organisée avec la presse.

Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Eva Marie Coll Seck s’est félicité du recrutement annoncé par le président de la République, Macky Sall, de 1000 agents de santé. Une mesure fruit d’un long effort de plaidoyer selon, le ministre de la Santé.
La hausse du personnel soignant, surtout le recrutement de 500 sages contribuera selon Eva marie Coll Seck à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (Omd) en ce qui concerne la santé maternelle et néonatale.
La mesure annoncée par le président de la République permettra selon Ewa Marie Coll Seck de combattre le déficit en ressources humaines, un des maux du secteur sanitaire.  Parallèlement, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale annonce le recrutement des contractuels pour palier au déficit de personnel surtout des sages femmes qui fait que dans certaines contrées, pour des raisons culturelles des femmes refusent de se faire consulter par un homme au niveau des structures sanitaires.
Le ministre de la Santé a, en outre indiqué que le suivi nécessaire sera faite pour une répartition équitable des nouvelles recrues dans les régions éloignées du pays. Selon Eva Marie coll Seck seules 63% des femmes en âge de procréer au Sénégal bénéficient d’une assistance médicale qualifiée alors que 40% n’en ont pas. Un problème qu’il faut résoudre, a-t-elle souligné.
Les acteurs du système sanitaire refusent le déploiement de sage-femmes au Qatar
A sa suite,  la présidente de l’Association nationale de sages-femmes d’Etat du Sénégal (Ansfes), Marième Fall, les représentants des syndicats de Santé se sont tous félicités de l’initiative et appellent a un suivi rigoureux pour que ces agents puissent être déployés dans les zones les plus nécessiteuses.
Les syndicalistes présents à la conférence de presse du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Eva Marie Coll Seck se sont insurgés contre le déploiement annoncé de 2000 sages femmes sénégalaises au Qatar. Selon, la présidente de l’Association nationale de sages-femmes d’Etat du Sénégal (Ansfes), Marième Fall, ce nombre correspond au même nombre de sages femmes en chômage dans notre pays et les envoyer à l’étranger contribuera à la raréfaction des ressources humaines.
Le souhait de Marième serait que les autorités étatiques puissent voir comment combler le gap de sage-femme pour permettre une meilleure prise en charge de le santé de la mère et du nouveau né. En outre, les conditions d’accueil dans le pays d’accueil ne sauraient plaire aux responsables des syndicats de Santé. Pour sa part, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale a indiqué que le gouvernement s’est engagé dans une étude des conditions  de départ si  des personnes désireuses de se rendre dans ce pays en manifestent le désir.

Fatou NDIAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*