Référendum du 20 mars : Les recommandations de Me Wade

abdoulaye wadeIl est certes loin de Dakar, mais Abdoulaye Wade suit de très près l’actualité dominée par le référendum prévu le 20 mars prochain. Hier, au comité directeur du Pds, Oumar Sarr a lu une lettre du pape du Sopi qui liste ses recommandations aux militants et responsables de son parti, informe Walf Quotidien.

Le secrétaire général national du Parti démocratique Sénégalais (Pds) entend s’impliquer dans la bataille en direction du référendum afin que le « Non » l’emporte au soir du 20 mars. Dans une missive adressée aux responsables de son parti, l’ancien président de la République a listé quelques recommandations. Dans son message délivré par Oumar Sarr, secrétaire général adjoint du Pds, Abdoulaye Wade a recommandé aux responsables et militants du Pds de descendre sur le terrain et de travailler à la base. « Et pour que le « Non » soit massif, le Président nous a demandé de travailler avec tous les alliés », souligne un membre du comité directeur du Pds qui a pris part à la rencontre d’hier. En fait, pour Abdoulaye Wade, au-delà de l’unité au sommet, il faut que les partisans du « Non » trouvent les moyens de s’entendre à la base pour contrôler tout le processus.

Justement, parlant de processus, le comité directeur du Pds a déploré, hier, le fait que « le chef de l’Etat n’ait discuté avec personne sur son texte qu’il veut soumettre au référendum ». « Le texte a été publié dans la précipitation, à 19 jours du scrutin », ont déploré Oumar Sarr et Cie. Il s’y ajoute, selon un membre de l’instance dirigeante du Pds, que le décret convoquant le collège électoral est tardif. « Et cela s’est fait sans concertation. Pis, le camp du « Non » n’a même pas été associé au choix des bulletins », déplore-t-on du côté du Pds. Le parti de Wade dénonce aussi « les moyens de l’Etat que Macky Sall a mis à la disposition de ses ministres, députés, directeurs nationaux pour battre campagne en toute illégalité ».

A la réunion d’hier du comité directeur du Pds, la Rts aussi en a pris pour son grade. « Cette chaîne est transformée en médium de propagande depuis quatre ans. Mais cela s’est aggravé puisque le programme de la Rts se résume maintenant à la campagne pour le « Oui » », dénonce le Pds qui en veut au directeur général Racine Talla membre du directoire de l’Alliance pour la République (Pds).

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*