Régner par la peur: Macron aurait pu être assassiné

Alors que l’empereur se fait versaillais, l’on apprend qu’un homme a désiré sa mort le 14 juillet

Un homme de 23 ans a été arrêté le 28 juin à Argenteuil pour «entreprise individuelle terroriste». Il aurait été signalé après s’être renseigné sur internet pour l’achat d’une kalachnikov, afin d’assassiner le président lors du défilé du 14 juillet.

Un «nationaliste» habitant à Argenteuil a été interpellé par les forces de l’ordre le 28 juin dans le cadre d’une enquête déclenchée par des signalements sur un site de jeux-vidéo. L’homme aurait posté des messages pour se renseigner sur l’achat d’une arme de type kalachnikov afin de perpétrer un attentat, a rapporté RMC. Il a été mis en examen le 1er juillet pour «entreprise individuelle terroriste».

Menaçant les policiers à l’aide d’un couteau lors de son interpellation, l’homme aurait ensuite avoué en garde à vue avoir eu comme projet d’assassiner le président lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées, d’après cette même source.

Il aurait aussi voulu s’en prendre «aux noirs, aux arabes, aux juifs ou aux homosexuels».

Au chômage et «instable psychologiquement» tout en étant «conscient et déterminé», l’individu avait déjà été condamné en 2016 pour apologie du terrorisme.

Source

In the Spotlight

Un procès manifestement injuste. Par Mody Niang

by James Dillinger in A LA UNE 0

Un procès manifestement injuste Oui, le procès qui s’ouvre ce jeudi 14 décembre 2017, est manifestement injuste, à la limite insupportable pour quelqu’un qui suit régulièrement l’actualité politique et surtout politicienne au Sénégal. Il ne [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*