Représailles: La Russie met 12 Américains sur liste noire

Russie_mnistre affaire etrangereLe ministère russe des Affaires étrangères a publié samedi une liste de 12 Américains interdits d’entrée sur le territoire, suite aux sanctions supplémentaires des Etats-Unis en lien avec la crise en Ukraine.

“L’an dernier, nous avons publié une liste de 18 personnes en réponse au même nombre de Russes sur la “liste Magnitski”. Cette fois-ci nous agissons de manière réciproque et interdisons 12 Américains d’entrée du territoire,” a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère Alexandre Loukachévitch.

La liste noire inclut des personnes liées à la légalisation et à l’utilisation de la torture contre les prisonniers de Guantanamo, sur l’île de Cuba, ainsi que des militaires américains impliqués dans des abus contre des détenus à la prison d’Abou Grahib, en Irak, ou des personnes ayant dissimulé ces crimes.

En particulier, Moscou a interdit d’entrée du territoire le membre du Congrès James Moran, en réponse à la même initiative de Washington à l’encontre d’Adam Delimkhanov, député de la Douma, la chambre basse du Parlement russe.

“Nous avons dit plusieurs fois qu’il était inutile de nous parler le langage des sanctions. De telles mesures auront des conséquences”, a indiqué M. Loukachévitch, cité par l’agence de presse Itar-Tass.

Le porte-parole a également expliqué que les dernières actions des Etats-Unis vis-à-vis de Moscou “retomberaient inévitablement comme un boomerang sur les entreprises américaines orientées vers le marché russe.”

Washington a lancé mercredi une nouvelle vague de sanctions contre les secteurs russes de l’énergie, de la banque et de la Défense, suivie en cela par l’Union européenne avec des sanctions plus limitées.

Xinhua

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*