Rétrospective 2017: Kaolack perd 3 de ses khalifes généraux durant le mois de novembre

L’année 2017 va rester à jamais graver dans la mémoire des kaolackois, avec son lot de tristesse et d’amertume. En effet, trois des khalifes généraux de familles religieuses la cité du Saloum que sont El Hadji Ibrahima Niasse de Léona Niassène, Mame Thierno Alioune Deme de Kassaville et Imam Pape Souleymane Kane de Léona Kanène ont rejoint l’au delà en cette année.

C’est le jeudi 9 novembre que Léona Niassène perdait El Hadji Ibrahima Niasse, son Khalife. Née le 6 Novembre 1932 à Kaolack, le fils de Mame Khalifa était à la tête de la communauté depuis 2009, après le décès de son frère aîné El Hadji Omar. Son enterrement qui a eu lieu le lendemain, avait vu défiler des milliers de disciples venus de tout le Sénégal et du monde. Le président de la République Macky Sall, accompagné du Premier ministre et beaucoup de membres du gouvernement, était sur les lieux.

Le 14 novembre au petit matin, c’est Serigne Mame Thierno Deme, le Khalife de la famille tidiane de Kassaville qui rendait l’âme. Après des années à la tête de la communauté, il est inhumé le même jour au village de Ndiaye Kounda.

Le jeudi 30 novembre, est annoncé le décès de Pape Souleymane Kane le Khalif de Léona Kanène, après une longue maladie. À 68 ans, l’homme de Dieu et imam de la Grande mosquée de Kaolack, qui était à la tête de la communauté depuis 2006, est enterré dans l’enceinte du lieu de culte qu’il a dirigé pendant de longues années.

In the Spotlight

Affaire Khashoggi : Riyad accusé et acculé

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La police turque a pu pénétrer dans le consulat saoudien à Istanbul, dans la nuit de lundi à mardi pour procéder à des fouilles. Photo Bulent Kilic. AFP Après avoir nié l’évidence, l’Arabie Saoudite semble [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*