Réunion Comité directeur du PDS : Les libéraux bandent les muscles et menacent

reunion-comite-directeur-du-pds-les-liberauxRéunion Comité directeur du PDS : Les libéraux bandent les muscles et menacent

Les camarades de Me Abdoulaye WADE, qui ont réuni ce mardi le Comité directeur de leur parti, indiquent être sur le pied de guerre.

Accusant le président Macky SALL d’avoir rompu le consensus autour du fichier électoral, les libéraux promettent de ne pas se laisser faire. ««Le PDS ne laissera jamais Macky SALL organiser une fraude institutionnelle pour se maintenir au pouvoir. Il le tiendra personnellement responsable du chaos qui en résultera», avertissent-ils, à l’issue de leur réunion, dans un communiqué. Pour Oumar SARR et Cie, le leader de l’APR s’apprête à arracher sa réélection. Son modus operandi, selon eux: la confection des cartes d’identité biométriques. «Pour s’assurer une improbable réélection et une victoire impossible aux prochaines élections législatives de 2017 Macky SALL et son régime ont décidé, profitant de la mise en place de la carte d’identité CEDEAO, et sans audit préalable, de mettre en place un fichier électoral sur mesure en y retirant la grande partie des électeurs pour n’y inscrire en majorité, ceux qui leur sont favorables», observent-ils. Avant d’ajouter : «Etant seuls détenteurs du fichier d’émargement établis lors du référendum ils veulent tricher en excluant des commissions administratives les partis et les coalitions de partis de l’opposition et en manipulant les inscriptions pour se confectionner un fichier électoral sur mesure».

Autant d’observations qui poussent les responsables de la formation libérale à s’approprier le dernier appel à la résistance de Me WADE et mettre en garde Macky SALL. « Le PDS soutient et demande à la coalition de continuer le combat dans l’unité, la discipline et la détermination comme l’a très justement recommandé Abdoulaye Wade appelant les Sénégalais à la résistance à l’oppression et à ne pas céder un seul pouce dans la lutte contre les dérives autoritaires d’un régime aux abois et à qui ne restent que la violence et la triche pour se maintenir au pouvoir», soutiennent Babacar GAYE et ses camarades.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*