Révélations explosives sur la Gendarmerie : L’Etat adopte la stratégie du “motus et bouche cousue”

6819495-10420318Le tsunami causé par le brûlot du Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw n’a pas semblé affecter le palais de la République, où s’est tenu, hier, le conseil des ministres. Selon nos sources, le scandale révélé par l’ancien Haut commandant en second de la gendarmerie n’a pas été évoqué par le Président Macky Sall, son nouveau Premier ministre, Mahammed Dionne ou ses ministres. la consigne semble être motus et bouche cousue. C’est comme si rien ne s’était passé, alors que le pays ne bruit que des révélations contenues dans ce livre et déflorées pour l’essentiel par EnQuête. Selon nos sources, cela découle d’une stratégie savamment déroulée qui consiste à dédramatiser par le silence, pour éviter que l’affaire n’enfle jusqu’à certaines proportions. EnQuête s’est rapproché des canaux officiels de communication de la gendarmerie pour recueillir une réaction officielle. Réponse : “No comment”. C’est visiblement la consigne donnée un peu partout.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*