Riyad produit-il des missiles balistiques? Des images satellite éveillent des soupçons

Des images satellite laissent penser que l’Arabie saoudite, qui ne possède pas d’armes nucléaires, aurait construit sa première usine de missiles balistiques, selon The Washington Post.

L’Arabie saoudite aurait construit sa première usine de missiles balistiques, suggère The Washington Post, se référant à des images satellite montrant un mystérieux site situé sur la base d’al-Watah, à 200 km au sud-ouest de Riyad.

SAUDI ARABIA – a report indicates that a facility in the city of al-Watah might be developing the capability to manufacture ballistic missiles.#SaudiArabia #missiles #ballisticmissileshttps://t.co/QqRMb9JNTo — 117th OSINT Division (@117thOSINT) 25 janvier 2019

​Les images ont été fournies par Planet Labs, une entreprise américaine qui fabrique et exploite des nano-satellites de type CubeSat. 

Elles mettraient en évidence un terrain d’essai et un atelier de production de moteurs-fusée qui utiliserait du propergol solide, d’après ce média qui cite deux experts en armement, Michael Elleman, spécialiste de Défense anti-missile à l’Institut international d’études stratégiques (IISS), et Joseph Bermudez du Center for Strategic and International Studies (CSIS) de Washington. 

🇸🇦Al-Watah, KSA. Ceci n’est plus une “simple” base de missiles balistiques saoudienne. On y fabrique des missiles à propulsion solide. pic.twitter.com/oZUOgQdv0d — LLY (@princertitude) 24 janvier 2019

​L’Arabie saoudite ne possède pas d’armes nucléaires. Ainsi, les missiles, que cette usine fabriquerait, seraient armés de bombes conventionnelles. Mais si le royaume développait des armes nucléaires, alors une usine de ce type pourrait en fabriquer les vecteurs, note The Washington Post.

Un porte-parole de l’ambassade saoudienne à Washington a refusé de commenter la nature des installations repérées à la base d’al-Watah. Le Pentagone, le département d’État et la CIA ont aussi refusé de s’exprimer à ce sujet, précise le média.

Le prince héritier saoudien, Mohammad bin Salman, ministre de la Défense du pays depuis 2015, a averti en mars 2018 que son pays se doterait rapidement d’une bombe nucléaire si l’Iran développait sa propre arme nucléaire.

L’existence d’une base de missiles saoudienne à Al-Watah a été rendue publique en 2013 après la publication par l’hebdomadaire Jane’s Defence Weekly d’images satellite de ce site militaire soupçonné d’abriter des missiles balistiques achetés en Chine.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*