Sa Thiès : «que Luc Nicolaï me paye mon argent»

Sa Thiès : «que Luc Nicolaï me paye mon argent»

Le jeune frère de Balla GAYE2 n’entend pas enfiler son «guimb » pour Luc Nicolaï qui, selon lui, lui doit beaucoup  d’argent. Dans un entretien avec le journal Le Quotidien, le lutteur qui se dit prêt à croiser Boy NIANG 2, écarte toutefois le promoteur Mbourois avec qui il ne veut même pas négocier.

«Concernant Luc Nicolaï, qui avait annoncé son intention d’organiser ce combat, il me doit de l’argent. C’est l’argent du sponsoring qu’il tarde toujours à me verser. Si Luc Nicolaï veut m’engager, il faut qu’il me paie mon argent. J’exige donc de rentrer dans mes fonds avant d’accepter de négocier avec lui pour un éventuel combat contre Boy NIANG 2 »,  soutient le lutteur.

S’agissant du montant de l’argent que le promoteur lui devrait, Sa Thiès fait dans le clair-obscur.

« Vous comprendrez que je ne puisse dévoiler le montant de cette dette dans la presse. Ce que je peux vous dire est que cet argent représente une somme consistante qui peut couvrir plusieurs de mes dépenses sachant que j’ai beaucoup de charges sur les épaules. Je précise que Luc Nicolaï ne m’a pas officiellement saisi pour un combat contre Boy NIANG 2 comme je vous l’ai dit auparavant.

Mais s’il  veut mon combat contre Boy NIANG 2, je pense qu’il a la possibilité de l’organiser. Car ce n’est pas un problème de moyens qui devrait se poser à son niveau dans la mesure où il a décroché le combat Balla GAYE2 -Gris Bordeaux.

Tous les autres combats choc que les amateurs ont eu à vivre sont à son actif. Je peux citer, entre autres, Balla GAYE2 -Modou LO. Donc tout ce que je demande, c’est de rentrer dans mes fonds », martèle Sa Thiès.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*