SACCAGE DES LOCAUX DU COUD Deux années de modernisation du Campus détruites

Abdoulaye Diouf Sarr, directeur du Coud Direction du Centre des Œuvres  Universitaire de Dakar (Coud)La réaction de la Direction du Centre des Œuvres  Universitaire de Dakar (Coud) ne s’est pas fait attendre suite aux saccages de leurs locaux par les étudiants qui réclamaient le paiement de leurs bourses. Abdoulaye Diouf Sarr, directeur du Coud, a condamné fermement ces actes de violences, hier, jeudi 22 mai 2014, tout en invitant le gouvernement à situer les responsabilités.

Seul le bureau du directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (Coud) a été épargné par la furie des étudiants qui ont tout saccagé sur leur passage. Le siège du Coud a été mis sens dessus dessous par les manifestants avant-hier, mercredi 21 mai, pour exiger le paiement immédiat de leurs bourses et la revalorisation ou la prime à la réussite pour certains. Les lieux ont été mis dans un profond désordre sous l’œil impuissant de ses responsables et du personnel.
Les dégâts consécutifs aux affrontements entre étudiants et les forces de l’ordre, sont toujours visibles. Les ordinateurs, les imprimantes et l’essentiel de la documentation administrative ont volé en éclat. Le directeur du Coud, Abdoulaye Diouf Sarr, a condamné hier ces actes de vandalismes et invité le gouvernement à situer les responsabilités.
«J’étais choqué de voir ce saccage. J’ai un sentiment de désolation et de tristesse. C’est inquiétant, a relevé M. Sarr, tout en soulignant l’impératif de sécuriser le Campus social d’autant plus que ce qui s’est passé à son origine dans les aspects pédagogiques notamment les bourses et les masters ».
Promettant d’évaluer très prochainement l’ampleur des dégâts, M. Sarr a estimé que les saccages ont détruit deux années de modernisation du Campus pour améliorer le fonctionnement du Centre des Œuvres universitaires de Dakar ». Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique avait annoncé que les Recteurs ont été informés que la direction des bourses procédera à la revalorisation des  taux  dès qu’elle aura terminé le traitement des bourses des nouveaux bacheliers».
Face à la presse pour évoquer la question des bourses des étudiants et la situation des campus pédagogiques des universités publiques, Mary Teuw Niane, a annoncé que les dispositions idoines pour assurer la sécurité des biens et des personnes sur les campus seront prises. Car, le gouvernement, dit-il, ne permettra à personne d’user de la violence sur ces lieux d’acquisition du savoir que sont les universités.

Ibrahima Baldé

In the Spotlight

Départ de ZUMA ! Par Ibrahima Sene Pit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Départ de ZUMA ! Le Vice Président de la République SUD Africaine, devenu récemment Président de l’ANC, parti majoritaire à l’Assemblée nationale, est devenu le remplaçant du Président ZUMA déchu! Paradoxalement, il ne s’est trouvé [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*