Saïf al-Islam Kadhafi monte une armée pour marcher sur Tripoli

Le journal The Guardian dit détenir des informations selon lesquelles Saïf al-Islam Mouammar Kadhafi chercherait à revenir sur la scène politique libyenne. Mais avant cela, il aurait à l’idée de mener une campagne militaire contre les «groupes terroristes» positionnés autour de Tripoli, la capitale libyenne.

Julian Borger, le rédacteur en chef de la rubrique internationale du journal The Guardian, rapporte que Saïf al-Islam Kadhafi a confié ces dernières semaines à un de ses anciens contacts américains qu’il connaît de longue date qu’il a déjà rassemblé une force à Sabratha, localité qu’il contrôle, et qu’il marchera bientôt sur Tripoli. «Saïf al-Islam se trouve en Libye. Il tient à respecter sa promesse faite aux Libyens en 2011.

Comme il l’a assuré, Saïf al-Islam restera en Libye pour défendre leur terre (…)» Le journal a cité une déclaration attribuée à un porte-parole de Saïf al-Islam que «les forces qui ont combattu à Sabratha contre Daesh et les gangs d’immigrants illégaux et la contrebande de la mafia du pétrole étaient principalement des tribus qui soutiennent Saïf al-Islam, qui faisaient partie de l’ancienne armée libyenne», a indique ce contact américain au Guardian.

Selon le journal britannique, Saïf al-Islam pourrait prendre lui-même part aux opérations militaires et a la capacité de mobiliser un nombre suffisant d’hommes pour réaliser ses plans. Cet avis n’est pas partagé, en revanche, par des observateurs du Conseil européen des affaires internationales, qui soutiennent que «les développements et les rapports de forces sur le terrain ne sont pas en faveur» du fils de Mouammar Kadhafi.

L’article du Guardian insiste, cependant, sur l’idée que «les observateurs pensent que Saïf al-Islam est toujours en mesure d’émerger politiquement et qu’il pourrait largement se faire élire dans le cas où il participerait aux élections que prévoient d’organiser l’année prochaine l’ONU.

Quid des poursuites de la justice libyenne et de la Cour pénale internationale qui l’accusent de crimes contre l’humanité ? Un diplomate impliqué dans la préparation des élections en Libye aurait déclaré que l’inculpation pénale internationale contre Saïf al-Islam ne l’empêcherait pas de prendre part à un scrutin.

S. S.

Accueil

In the Spotlight

Aimez-vous le visage de la nouvelle Marianne ?

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Ce n’est pas une FEMEN, c’est déjà une réussite La nouvelle Marianne, dévoilée jeudi par Emmanuel Macron est représentée de profil, les cheveux au vent, coiffée d’un bonnet phrygien bardé d’une cocarde et le regard [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*