Saint-Louis: un plan d’urgence pour protéger les quartiers menacés par l’avancée de la mer

L’Agence chargée de la promotion des investissements et des grands travaux (Apix) va dérouler «un plan d’urgence» pour protéger les quartiers saint-louisiens de Guet Ndar de l’érosion côtière, a annoncé, hier à Saint-Louis, son directeur Mountaga Sy.

L’Apix va faire construire une digue de protection d’une longueur de 3,5 kilomètres, sur la Langue de Barbarie, a annoncé M. Sy lors d’une visite des quartiers de Gokhou Mbathie et Santhiaba touchés par l’érosion côtière, rapporte L’Observateur. 

La société Eiffage sera chargée de la construction de l’ouvrage, a précisé le directeur de l’Apix, ajoutant que cette digue est une question de sécurité publique.

A noter que cette érosion côtière a sinistré plus de 200 familles. A l’école élémentaire de Santhiaba, 73 ménages sont relogés, avec parfois «5 familles ou plus par salle de classe».

«Nous sommes entassés ici, dans les salles de classes et ce n’est pas évident», soutient une sinistrée.

D’autres familles sont casées à l’école Cheikhou Touré de Guet Ndar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*