Saisie de kalachnikovs Ak 47 à Kédougou

Saisie de kalachnikovs Ak 47 à Kédougou

A Kédougou, on peut désormais dormir à poings fermés.

Selon un communiqué de la Gendarmerie nationale, les éléments de l’Escadron de surveillance et d’intervention de Kédougou et une section de la 11ème compagnie fusiliers voltigeurs se sont accrochés avec quatre malfrats armés de kalachnikovs lors d’une patrouille sur l’axe Tinkoto-Mandakoli ce vendredi 6 octobre 2017.

«Ces malfaiteurs, qui pillaient les biens des populations dans cette zone, ont intercepté un véhicule de la société minière Rangold ainsi qu’un transport en commun», avancent les Pandores. Après un échange de tirs, trois des brigands ont été blessés par balles et deux ont été capturés. Le reste de la bande, poursuit la gendarmerie, a pris la fuite.

Le bilan de cette opération est très fructueux : deux kalachnikovs Ak 47, deux chargeurs de 30 et 91 munitions, une somme de 750 000 F Cfa, plusieurs billets de banque ayant cours légal à l’étranger, dix portables, deux cartes nationales d’identité de la sous-région, des cartes nationales d’identité sénégalaises, des cartes bancaires, un chèque, des cartes mémoires supposées appartenir aux victimes.

«Selon les captifs, les fugitifs sont tous de nationalité sénégalaise. Ils sont mis à la disposition de l’autorité judiciaire de Kédougou», précise la gendarmerie.

In the Spotlight

Des formations « Interdites aux blancs » dans le 93

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Un stage anti raciste interdit aux blancs, il faut oser aller aussi loin dans l’oxymore. Les blancs n’auraient ni la bonne couleur ni la bonne religion. AU CROISEMENT DES OPPRESSIONS Où en est-on de l’antiracisme [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*