Saliou Sambou : “L’attaque de Bofa n’est pas une réponse au discours du président”

Les réactions se suivent et se multiplient au lendemain de l’attaque meurtrière qui a coûté la vie à treize (13) personnes dans la forêt de Bofa-Bayotte en Casamance. Pour Saliou Sambou, cette attaque n’a rien à voir avec le discours de fin d’année du chef de l’Etat qui a tendu la main au Mfdc pour consolider la paix dans la partie sud du pays.

“J’ai entendu parler de réponse sanglante au discours du 31 décembre de Macky Sall. Cela n’a absolument rien à voir. Même si le président de la République n’avait pas fait son discours dans une perspective d’ouverture pour la paix, il se pourrait qu’il y ait eu cette attaque. C’est un problème carrément indépendant du processus de paix”, tient à préciser Saliou Sambou, membre du groupe de réflexion pour la paix en Casamance (Grpc).

Quid des avancées dans le processus de paix ? “Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance Mfdc) présidente ses condoléances au peuple sénégalais et aux parents des victimes. Ceci pour dire qu’eux-mêmes vont contribuer à trouver les auteurs de ce méfait”, renchérit l’ancien gouverneur de Dakar dans le quotidien EnQuête de ce mardi.

Devant les interrogations légitimes sur l’identité des auteurs de l’attaque, “Il faut attendre qu’on arrive à la conclusion du rapport pour connaitre celui qui a fait ça. Je sais qu’on y arrivera”, rassure Saliou Sambou.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*