Samba Sow, le tueur de Fatoumata M Ndiaye, est un expert en Kung-Fu

fatoumata-mactar_samba-sowSamba Sekou Sow est le 20 novembre 1985. Célibataire, il avait prévu de se marier le 26 novembre prochain. Selon nos confrères de L’Obs, le meurtrier de la 5ème vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Fatoumata Makhtar Ndiaye est un maître en Kung-Fu. Il sait se maîtriser et tuer de sang-froid, sans donner aucune chance de survie à sa victime.

“Il avait annoncé à sa future belle famille avoir gardé de l’argent et qu’il enverrait son père et des amis, le dimanche 20 novembre 2016 (Ndlr: hier), remettre une dote de 300 000 et des cadeaux”, a confié notre source qui ajoute que “jusqu’à ce vendredi 18 novembre, il n’avait aucun rond en poche”.

Il est également soupçonné d’avoir volé le portable, d’une valeur de 650 000 Fcfa, que la fille de la défunte avait ramené des Etats Unis. Selon le journal, une plainte avait d’ailleurs été déposée à la police.

Senego

In the Spotlight

USA: Génocide par prescriptions médicales

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Introduction : Aux États-Unis, la classe ouvrière blanche a été décimée par une épidémie de « décès prématurés » – un terme neutre pour masquer la baisse de l’espérance de vie dans ce segment démographique historiquement important. Il [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*