SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE CHEZ LES ADOLESCENTS La prévalence contraceptive est de 4,7%

Au Sénégal, la planification familiale a connu de grandes avancées. Le taux de prévalence contraceptive est de 21%. Au même moment paradoxalement, celui des adolescents âgés de 15 à 19 ans reste faible. Il est estimé à 4,7%.

L’annonce a été faite hier par le directeur des programmes de l’Ong Jed, au cours d’un panel sur la santé sexuelle des jeunes. Selon Mody Ndiaye, l’éducation sexuelle au sein des familles et à l’école n’est pas suffisamment développée.

En plus, les adolescentes ne sont pas bien préparées à faire face aux pressions sexuelles qui conduisent aux grossesses précoces, aux avortements clandestins.

‘’En investissant dans le planning familial, le Sénégal prend des mesures positives afin d’améliorer la santé et le bien-être des jeunes. Nous pouvons accélérer les progrès en cours, en donnant à un plus grand nombre de femmes un large choix d’options contraceptives’’, a soutenu M. Ndiaye.

A en croire le directeur des programmes de l’Ong Jed, le Sénégal s’est engagé à augmenter le budget relatif aux produits de base du gouvernement de 200% et de doubler celui global attribué à la gestion du programme de planning familial.

Le pays a également, selon lui, promis de garantir l’accès à des services de maternité et de santé aux nouveau-nés et aux enfants. Ces services, dit-il, doivent être de bonne qualité et à un prix abordable, y compris les centres de planning familial.

‘’Grâce à l’utilisation de méthodes de contraception modernes, on a évité 112 000 grossesses non désirés et 257 morts maternelles. On a augmenté également le budget alloué à l’achat des produits de base’’, a soutenu Mody Ndiaye.

Marième Dia Ndiaye de la direction de la santé maternelle et néonatale a précisé que la ligne budgétaire sur la planification familiale va passer de 200 à 500 000, en 2018. ‘’Il faut qu’il y ait des politiques pour la planification. On ne parle pas de limitation de naissances, mais d’espacement. Ce, pour lutter contre les décès évitables de la mère et de l’enfant’’, a-t-elle souligné.   

VIVIANE DIATTA

In the Spotlight

Mondial basket: le Sénégal battu par la Chine (66-75)

by Babacar Diop in Basketball / NBA 0

-(Tenerife) Dominées puis acculées depuis le début de la rencontre par des Chinoises déterminées, les Lionnes du Sénégal n’ont pu aller à bout pour remporter le duel de la 3e journée du groupe D de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*