Sarkozy et l’argent de Kadhafi : comment les médias ont étouffé l’affaire…( vidéo )

– Les médias s’étonnent aujourd’hui du pourquoi de l’étouffement de cette affaire de financement de la présidentielle de Nicolas Sarkozy avec l’argent de Mouammar Kadhafi. Ils ont même titré cet article : comment certains médias étouffaient l’affaire ! En réalité ce n’est pas le terme « certains » qu’ils auraient dû utiliser, mais ils devaient plutôt écrire : comment « les » médias ont étouffé l’affaire.

La réponse nous la connaissons tous, l’affaire est étouffée parce que les médias appartiennent à des milliardaires tous proches du pouvoir et que la grande majorité des journalistes ne sait même pas ce que signifient les mots courage et dignité…
Fabrice Arfi et Karl Laske, journalistes à Médiapart, publient une synthèse de leurs six années d’enquête sur le financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.
C’est sans doute le scandale d’État le plus grave de toute l’histoire de la Vème République. Un naufrage sans précédent qui a vu notre pays brader ses idéaux sur l’autel de l’argent sale, au profit d’une dictature sanguinaire. Ou comment Nicolas Sarkozy aurait fait financer sa campagne électorale de 2007 par le colonel Kadhafi, mort dès le début d’une guerre lancée par qui ? Par la France
Une enquête édifianteDes millions d’euros, dont six années d’enquête mettent désormais à jour les circuits bancaires opaques, ou plus simplement les porteurs de valises en petites coupures. Six années d’enquête retracées en 391 pages par deux journalistes qui non seulement cartographient cet effrayant système, mais aussi tout ce qui a été mis en place au niveau policier, judiciaire et médiatique pour freiner l’investigation, pour étouffer l’affaire.C’est le fil que « L’Instant M » a choisi de tirer pour vous ce matin : comment la presse a-t-elle été instamment priée de s’écraser ?

France Inter
Afrique Monde
In the Spotlight

Vente de migrants en Libye : Le président nigérien réagit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Le sommet se tiendra en Côte d’Ivoire les 29 et 30 novembre. Selon l’Agence France Presse, le chef de l’Etat nigérien a personnellement demandé à son homologue ivoirien Alassane Ouattara que la question soit évoquée [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*