Sayda Oumoulkhairy Niasse reçoit le prix Global Humatiarian Citizen Award

Sayda Oumoulkhairy Ibrahim Niasse, fille de Cheikh Al Islam el Hadji Ibrahima Niasse dit Baye, une militante des droits des femmes, de l’éducation pour tous et de la paix dans le monde, a reçu ce mercredi 25 octobre le Grand Prix Global Humanitaire Citoyen ou Glabal Humatiarian Citizen Award en Anglais, de la prestigieuse université Tufts, à Boston (Etats-Unis). Elle devient ainsi la première lauréate de ce prix.

Ce mercredi 25 octobre 2017 a vu la remise du prix Humatiarian Citizen Award de l’université Tufts (USA) à Sayda Oumoulhayri Niasse. Beaucoup de personnalités de la communauté tidiane du Niger (où elle est établie) étaient présentes à la cérémonie. Il y a eu également la présence du professeur Ousmane Kane de l’université Harvard (fils de Mariama Niass et petit-fils de baye Niass) et de Hawa Niass, fille de Baye Niasse, précise Faydatidianiya.com.

La remise du prix sera faite en présence de l’ambassadeur du Niger aux USA, Prof Hassana Halidou et d’une forte délégation de la diaspora nigérienne.

Sayda Oumoulkhairy Niasse dite « Mama Kiota » s’est basée au Niger, où elle dirige un mouvement de plus de 2.000 femmes musulmanes soufies. « Ce prix décerné à Mama Kiota vient couronner le combat qu’elle mène sans relâche pour enseigner et promouvoir la paix et la tolérance. Elle a consacré plus de la moitié d’un siècle à construire des écoles et à dispenser un islam pur, qui rétablit la femme dans ses droits les plus fondamentaux », renseigne un communiqué reçu à l’Aps.

« Ô vous les filles, rivalisez (avec les hommes) vers le sommet, non par le corps », disait El hadji Ibrahim Niasse à ses filles. Et Seyda Oumoulhairy en est l’une des illustres exemples.

In the Spotlight

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad, en Russie dans le cadre d’une visite de travail. Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*