Scandale : L’époux d’une célèbre actrice de la série « Dinama Nekh » se trouve au cœur d’une rocambolesque

L’époux d’une célèbre actrice d’une série très NEKH comme DiNaMa se trouve au cœur d’une rocambolesque histoire d’abus de confiance et d’escroquerie à l’endroit d’un concessionnaire de véhicules, représentant officiel d’une marque très de grande renommée. Le Sieur S., gérant d’une société évoluant dans le BTP pour ne pas nommer pour l’instant, cette entreprise qui a acquis à crédit 4 Micra et 1 Juke pour une valeur de 60 millions n’a pas honoré ses engagements. L’actrice en question conduit aisément la MICRA rouge comme si de rien était.

Il n’est pas seul dans cette histoire car un de ses compagnons en la personne de El. A DIEYE ayant une société qui n’en est que de nom évoluant comme par hasard dans le même secteur d’activités « BTP » avait aussi frauduleusement acquis à crédit moyennant des chèques impayés 2 Qashqai, 2 PICK UPet 1 MICRA pour une valeur de 81 Millions de FCFA. El. A DIEYE a frauduleusement changé le numéro de la plaque d’immatriculation de la QASQAI qu’il conduit à l’insu des agents des services des mines. Heureusement tous ces véhicules sont gagés au nom du concessionnaire et gare aux usurpateurs et personnes mal intentionnées qui tenteraient d’aliéner ces véhicules. Le sieur DIEYE avait tenté un second coup qui n’avait pas marché en présentant des titres fonciers ne lui appartenant pas et des chèques revenus impayés à hauteur de dizaines de millions.

Ironie du sort, Le sieur DIEYE circule aisément partout dans le terroir sans être inquiété et poursuit quotidiennement son bas métier d’arnaqueur. Pareil pour le sieur S. dont l’identité sera dévoilée sous peu. Sanslimitesn.com qui tient de sources dignes de foi est en mesure de révéler que ces actes sont loin d’être isolés. En effet il s’agit là d’un réseau de trafics et de recel de voiture bien huilé qui est traqué par des détectives qui vont passer les informations à la DIC. En tout ce qui est sûr c’est que si ces derniers ne rendent pas les véhicules aux concessionnaires, ils risqueraient gros. En effet la société a préparé un dossier en béton compte faire payer cher à cette bande d’arnaqueurs. Sanslimitesn.com vous promet de revenir prochainement sur cette histoire avec de plus amples éclairages sur les réseaux qui font pignon sur rue à Dakar dans le domaine, numéros de plaques d’immatriculations à l’appui, si ces derniers ne rendent pas les véhicules.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*