SEDHIOU : ELECTION DE L’EQUIPE MUNICIPALE DE KARANTABA Un candidat malheureux au baccalauréat élu maire

InconnuELECTION DE L’EQUIPE MUNICIPALE DE KARANTABASauf changement imputable à un recours en instance, le jeune élève Sanoussi Dramé candidat malheureux au baccalauréat général sera le maire de la toute nouvelle commune de Karantaba dans l’Est de Sédhiou, l’un des plus grands foyers religieux musulmans de la Casamance. Il a battu le président du conseil d’administration du FONDEF Kéba Dramé qui l’avait pourtant investi des missions de plénipotentiaire.

Candidat malheureux à la dernière session du baccalauréat général, l’élève Sanoussi Dramé a vu par contre toutes les chances lui sourire quand il fut élu hier, mercredi, maire de la toute nouvelle commune de Karantaba.
Le jeune homme a mis à profit son statut de plénipotentiaire que lui avait confié son mentor Kéba Dramé, tous deux de l’Alliance pour la République, mais ayant compéti  avec la représentativité de Tekki pour l’émergence citoyenne.
Au moment du vote, grande fut la déception de Kéba Dramé quand il constate que son challenger n’était personne d’autre que le mandataire qu’il a lui-même «formaté» en la personne de Sanoussi Dramé.
Théoriquement, les carottes étaient déjà cuites au regard de la propagande réussie par le jeune homme. Celui-ci totalise 23 voix contre 17 pour Kéba Dramé, le président du conseil d’administration du FODEF.
La majorité absolue n’étant pas atteinte et aux yeux de la loi, le sous-préfet était obligé de faire voter jusqu’à la troisième fois pour ne considérer en définitive que la majorité relative mais sans Kéba Dramé qui a choisi de se dérober avec sa minorité.
A signaler que la validité de cette élection reste suspendue au verdict du recours introduit par le camp de la mouvance présidentielle. Et au cas où la cour d’appel tranche à leur faveur, l’élection du maire et de ses deux adjoints serait nul. Cela rend de fait obligatoire l’organisation d’une autre opération et dans les mêmes conditions réglementaires, a-t-on appris de sources officielles.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*