SENEGAL-ATHLETISME: LA FSA OUVRE SA SAISON PAR UN STAGE RÉSERVÉ À SA JEUNE ÉLITE

Federation Senegalaise d'athletisme(APS) – La Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) a ouvert mercredi sa saison par un stage d’une semaine ouvert à une cinquantaine d’athlètes cadets (moins de 17 ans), qui font partie des meilleurs de leur catégorie, a constaté l’APS.


“C’est une volonté partagée par la fédération et tous les techniciens de pouvoir réunir ces jeunes, de discuter ensemble et de travailler pendant une semaine”, a expliqué le Directeur technique national (DTN), Amadou Diouf.


“Ce stage a été organisé au profit des spécialistes des sauts horizontaux et verticaux. Nous ferons de l’initiation aux haies, avec l’objectif de dégager une future élite nationale”, a expliqué le DTN de la FSA, se réjouissant de la tenue de cette rencontre.


L’ancien athlète rappelle que le dernier stage de ce genre organisé par la FSA date du début des années 2000.


Chacun des clubs participant au stage a été invité à envoyer une cadette et un cadet à ce stage, selon Amadou Diouf.


“La Fédération a fait un premier pas et il faut s’en féliciter”, a-t-il dit, soulignant que des stages en sprint (court et long) et des courses de fond seront organisés par la FSA dans un proche avenir.


“Au-delà de ces stages, la Direction technique nationale a prévu des stages en week-ends pour dégager une élite qu’on pourrait faire avancer et imbiber de la culture du maillot national”, a expliqué Amadou Diouf.


Les champions à la retraite, Amy Mbacké Thiam (400m) et Oumar Loum (100 et 200m), ont commencé leur carrière par ces stages.


Momar Mbaye, le président de la FSA, a salué ’’cette initiative, qui est une nouvelle et belle dynamique permettant de former la future élite nationale’’.


’’En plus de la nécessité de faire émerger la future élite nationale, nous avons voulu regrouper ces jeunes talents et leur expliquer les droits et devoirs qui vont avec le maillot national’’, a expliqué le patron de l’athlétisme national.


’’Ce sera aussi des occasions pour les avertir et les sensibiliser sur les méfaits du dopage, ce cancer qui est en passe de détruire le sport mondial et fait des incursions dans notre sport’’, a dit Momar Ndiaye.


Convaincu de dopage en août dernier, le sprinter sénégalais Daouda Diagne a été suspendu pour quatre ans.

SD/ESF

In the Spotlight

Zimbabwe : sous pression, Robert Mugabe ne démissionne pas

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Oeil d’Afrique avec AFP Le président zimbabwéen Robert Mugabe a, dans un discours à la nation dimanche, défié les attentes en s’abstenant de démissionner, allant jusqu’à affirmer qu’il présiderait le mois prochain le congrès [...]

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*