SENEGAL-CULTURE: Rufisque : bilan positif de la deuxième édition de "Noël pour tous"

Rufisque, 29 déc (APS) –Ibrahima Mbaye “Sopé”, artiste-metteur en scène et dirigeant de la compagnie “F’âme”, a tiré, samedi à Rufisque, un bilan positif des activités de la deuxième édition de “Noel pour tous’’, une manifestation initiée par sa structure, soulignant que “toutes les activités prévues […] se sont déroulées dans de bonnes conditions’’.

‘‘Si nous en jugeons par rapport aux activités que nous avons déjà menées, nous tirons un bilan positif (de notre initiative). Il y a eu le concours de dictée qui s’est déroulée dans de bonnes conditions. Nous avons au cours de ce concours réuni une trentaine d’élèves. Il nous a donné les possibilités de jauger le niveau des enfants qui étaient en compétition’’, a notamment relevé Ibrahima Mbaye Sopé dans un entretien avec l’APS.

‘‘Le tournoi de football, qui a démarré depuis mercredi et dont on a joué la finale ce matin, de même que les séances de récital de Coran pour les morts des quartiers se sont aussi déroulés dans de bonnes conditions. Tout ce que nous avons commencé depuis le début s’est déroulé dans de bonnes conditions’’, s’est-il félicité.

L’organisation de cette manifestation s’explique par le fait que beaucoup de parents des quartiers ciblés sont ‘‘dépourvus de moyens’’, pour rendre heureux leurs enfants à l’occasion des fêtes de Noël, a-t-il indiqué.

‘‘On s’est dit qu’on n’a pas une richesse matérielle qu’on peut partager à tout bout de champ. En revanche, il nous est possible de partager la richesse intérieure que nous avons, pour transmettre notre joie de vivre’’, a-t-il dit.

‘‘C’est la raison pour laquelle nous avons essayé de permettre à la population du quartier de Nimzat et des quartiers environnants de voir se produire des artistes de renom et partager avec eux des moments de joie et de bonheur avec eux’’, a t-il poursuivi.

‘‘Notre art est utile avec de telles initiatives. Nous avons grandi dans des familles plus ou moins modestes. Nos parents n’avaient pas assez de moyens pour nous payer tout ce dont on rêvait. Si aujourd’hui nous sommes en mesure de donner un cadeau à un enfant et de le rendre heureux, c’est déjà une satisfaction pour nous’’, a-t-il estimé.

Il a annoncé l’organisation au mois de février 2014 d”’ateliers de formation pour les jeunes’’.

‘‘Cette manifestation est la première phase d’une série d’activités que nous allons démarrer. Au moi de février, nous allons pendant une semaine mener une activité dénommée +Sous l’arbre à palabre des anciens+. Nous allons au cours de cette activité faire des ateliers de théâtre, de communication, d’audiovisuel’’, a-t-il dit.

‘‘Nous allons aussi organiser des cours du soir pour renforcer l’éducation des enfants et leur amour du théâtre’’, a-t-il ajouté.

IG/ASG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*