Sénégal: le budget de la Défense revu à la hausse

la-gendarmerie-sénégalaiseAu Sénégal, depuis l’attaque du Radisson de Bamako, la sécurité a été renforcée devant les grands complexes hôteliers et les installations de l’Etat. Et parallèlement, le budget du ministère des Forces armées a été augmenté de 229865705.04 euros «pour faire en sorte que les Sénégalais vivent en paix», selon le ministre des Forces armées, Augustin Tine.

Il n’y a pas eu de débats, mardi 24 novembre 2015, à l’Assemblée nationale lors du vote du projet de budget du ministère sénégalais des Forces armées. En moins d’une demie heure, les parlementaires ont validé le budget 2016 de plus de 150 milliards 782 mille francs CFA, évitant du coup d’évoquer la question du terrorisme, qui prévaut au Sahel et qui frappe aux frontières du Sénégal. 

Et pour le ministre des Forces armées, le vote sans débats du budget ne découle que des instructions du président de la République. «Nous suivons scrupuleusement les instructions du président de la République, pour faire en sorte que les Sénégalais vivent en paix, qu’ils soient en sécurité où qu’ils se trouvent. Aujourd’hui, nos forces de défense et de sécurité sont présentes partout dans le pays et en dehors du Sénégal. Nous pouvons dire que notre pays vit une stabilité que nous méritons amplement», a affirmé Augustin Tine dès sa sortie de l’hémicycle.

Le Sénégal a envoyé un bataillon de 500 hommes au Mali pour combattre aux côtés d’autres forces internationales les djihadistes pour appuyer l’armée malienne dans sa reconquête du nord du Mali, tombé aux mains de groupes islamistes armés au printemps 2012.

Vendredi 20 novembre 2015, vingt-deux personnes  dont un Sénégalais,  ont trouvé la mort à la suite de l’attaque de l’hôtel Radisson de Bamako. Cette attaque survient alors que le Sénégal mène la traque de religieux soupçonnés de liens avec des terroristes. Néanmoins, le ministre Augustin Tine rassure: «Au Sénégal, nous avons de très bonnes habitudes c’est-à-dire que nous vivons ensemble et nous partageons. Nous avons ici des chefs religieux, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, qui ont toujours su nous encadrer pour faire en sorte que nous vivions en parfaite symbiose. Donc, nous pensons que s’il devait y avoir un changement, cela viendrait de l’extérieur. Les Sénégalais sont assez matures pour comprendre que c’est dans la paix qu’on peut développer et sécuriser le pays ». 

Avant d’inviter: «Les populations ont le devoir d’informer les forces de défense et de sécurités, toutes les fois qu’elles verront des personnes malveillantes afin qu’elles puissent être neutralisées au besoin». Il a annoncé, en même temps, une augmentation des effectifs de la gendarmerie.

Pour l’année 2015, le budget de la Défense s’élevait à 127 milliards 209 797 900 francs CFA. En 2016, il augmente de plus de 23 milliards francs CFA, soit 35063273.96 Euros.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*