SENEGAL-POLITIQUE: Aida Mbodji réclame une "dévolution démocratique" du PDS

Diourbel, 29 déc (APS) – Le maire libéral de Bambey, Aida Mbodji, a lancé samedi un appel pour une réforme du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), exhortant sa famille politique à organiser ”la dévolution démocratique” de cette formation politique fondée en 1974 par l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade.

“Il faut un parti fort, capable de rallier tous ceux qui étaient partis et de se positionner comme une alternative”, a-t-elle souligné au cours d’une assemblée générale à Bambey.

Selon elle, cette réforme est “inévitable parce que les femmes la veulent et les jeunes la réclament”.

Estimant “qu’on peut mener cette réforme avec Oumar Sarr”, coordonnateur de l’ancien parti au pouvoir, Aida Mbodji n’exclut pas pour autant d’être candidate pour diriger le PDS.

“Je veux bien et je sais qu’avec moi, le PDS sera un parti fort. Je pense que chaque militant aspire à diriger le parti”, a-t-elle notamment dit.

Au niveau local, elle a réitéré sa position par rapport aux échéances locales. “La mairie de Bambey, c’est du passé pour moi. Je ne saurais me renier”, a précisé la responsable libérale, ajoutant : “Nous avons atteint tous les objectifs de notre profession de foi présentée aux électeurs lors de notre campagne pour diriger la commune de Bambey.”

Se réjouissant de la mobilisation de ses militants venus de tout le département, Aida Mbodji les a exhortés à élargir les bases locales du PDS dans l’unité, la paix et le travail en perspective des prochaines échéances électorales.

“Je suis rassurée par rapport aux prochaines échéances. Je suis rassurée pour Bambey. Le parti revit à Bambey. Nous envisageons de rebâtir un nouveau PDS sur de nouvelles bases, avec la rectification de nos erreurs”, s’est-elle réjouie.

“Aujourd’hui, des lignes très visibles de dévolution monarchique du parti se dessinent. Je n’en ferai jamais parti”, a averti par ailleurs Ibrahima Fall, responsable libéral et ancien ministre délégué aux questions pédagogiques sous le régime du Président Wade.

MD/ASG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*