SENEGAL-PRESSE-REVUE Les journaux pleurent Nelson Mandela

SUNUKER – Les journaux reçus vendredi à l’APS saluent la mémoire de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, décédé jeudi soir à Johannesburg à l’âge de 95 ans, des suites d’une longue maladie.presse revue

Nelson Mandela avait été hospitalisé à Pretoria du 8 juin au 1er septembre dernier 2013, à la suite d’une infection pulmonaire récurrente, résultat de ses 27 années d’internement, notamment dans la colonie pénitentiaire de Robben Island, près du Cap. Il est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, un village situé dans le Transkei (Sud-est), au sein du clan royal des Thembu, de l’ethnie xhosa.

Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud et symbole de la lutte contre l’apartheid, laisse le souvenir d’un géant politique dont le courage et l’influence ont été salués par les dirigeants de la communauté internationale.

‘’Décès de Nelson Mandela: le triomphe d’un immortel’’, titre le journal Enquête qui souligne que le héros de la lutte anti-apartheid ‘’est auréolé de la même gloire que les grands hommes de l’hsitoire. A l’image de Ghandi ou Martin Luther King. Il est résolument entré dans l’histoire. Sans doute pour l’éternité’’.

A sa Une La Tribune affiche : ‘’Adieu Madiba et …merci !’’, rappelant qu’acculé et bousculé, ‘’il a résisté et a gagné. Avec le triomphe modeste’’. Pour Rewmi, ‘’la ation arc-en-ciel perd sa boussole’’. Le journal ajoute : ‘’Mandela (est) au paradis !’’.

Pour Sud Quotidien, ‘’l’humanité est en deuil’’. Le journal écrit : ‘’Son nom était synonyme de liberté (…) L’homme a marqué son temps. On ne compte plus le nombre de places, de rues, de centres culturels qui portent son nom à travers le monde. Il fait partie de ces rares personnalités qui, de leur vivant, ont joui de ce privilège. Chanteurs, écrivains et autres artistes avaient fait de lui le symbole vivant de toutes les luttes contre le racisme et les discriminations’’.

Selon L’Observateur’’, l’Afrique perd Madiba’’. Dans le journal le chef de l’Etat sénégalais quia réagi à la disparition de Nelson Mandela déclare : ‘’Aucun homme de notre temps n’est autant donné pour la cause de son peuple’’.

Avec le décès de Mandela, c’est la ‘’bougie du monde (qui s’est) éteinte’’, estime Le Populaire qui ajoute que le monde ‘’pleure un héros universel’’.

‘’Un monument des libertés fondamentales et de la lutte pour les droits humains s’en est allé laissant orphelin à jamais tout un continent. Parce qu’avant d’être une figure charismatique à l’aura mondiale, Madiba était avant tout une grande fierté du continent noir’’, écrit Le Populaire.

A sa Une, Le Quotidien affiche : ‘’A Dieu Madiba’’ et souligne: ‘’Tout au long de sa vie, l’ancien président d’Afrique du Sud s’est distingué par son courage, sa farouche volonté. Il est entré de plain-pied dans l’histoire’’.

Il ajoute : ‘’Il était grand. Endurant. Généreux. Altruiste. Indulgent. Visionnaire. Célèbre. Les qualificatifs manquent encore pour dépeindre le premier président noir de la +nation arc-en-ciel+. Tellement Nelson Mandela a marqué les esprits, l’humanité toute entière. Même agonisant, il ne laissait pas indifférent’

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*