SENEGAL-SANTE: Bango : le délabrement avancé du poste de santé inquiète les populations

sante-logoSaint-Louis (APS) – Le poste de santé de Bango, un quartier périphérique de la ville de Saint-Louis, connaît un état de délabrement avancé, et si rien n’est fait, il risque de s’effondre avec l’hivernage qui se profile à l’horizon, a révélé le président du comité de santé, Yankhoba Sané.

‘’Je tiens vraiment à tirer la sornette d’alarme : ce poste de santé nous empêche de dormir. le bâtiment peut céder à tout moment’’, a-t-il dit à l’APS, invitant “les autorités locales et ministérielles ainsi que celles originaires du quartier, ou y ayant un pied-à-terre à nous venir en aide”.

“Nous avons adressé des correspondances à certaines autorités pour les sensibiliser sur le sort de ce poste de santé, mais jusqu’ici aucune réaction n’a été notée”, se désole le président du comité de santé, déplorant le fait que parmi ces personnes sur qui était fondé beaucoup d’espoir, certains ont fixé des rendez-vous pour venir s’enquérir de la situation, sans au finish faire le déplacement.

Finalement, pour éviter le pire et faire fonctionner le poste, le comité de santé a été obligé de faire le tour des maisons pour demander une contribution symbolique, selon M. Sané qui déplore le manque de personnel.

Les recettes sur lesquelles l’établissement pouvait compter sont négligeables et ne permettent pas de rémunérer le personnel communautaire qui ne reçoit qu’un forfait dérisoire de dix mille francs, a-t-il déploré.

Outre l’exiguïté des lieux, l’infrastructure souffre d’un manque criard d’équipements, et en période d’hivernage, elle est envahie par les eaux de pluie qui suinte de partout, indique M. Sané après une visite guidée.

Créé en juillet, ce poste de santé polarise actuellement une population estimée à 5 000 habitant éparpillée dans les localités de Bopp Bar, Barrage, Khourou Nare, Synthiane, Cote 11, Alwar, Aéroport et cité Adama Diallo, toutes des sous quartiers de Bango.

Il reçoit même des malades venant de la communauté rurale de Diama et des villages périphériques en Mauritanie, comme Thionck, Diahoss, indique le président du poste de santé qui offre toutes les prestations prescrites par le ministère de la Santé : consultations prénatales, consultations primaires, curatives, planning familial, accouchements, vaccination, etc.

AMD/ASG

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*