Serigne Modou Kara : « le Bambisme est l’unique voie qui peut développer le pays »

-Le chef religieux l’a fait savoir dans un entretien avec le quotidien La Tribune.kara-6

Pour sortir des crises, le Sénégal doit se référer au projet de société du fondateur du mouridisme. Telle est la conviction du chef religieux Serigne Modou Kara Mbacké. Dans une interview accordée au quotidien La Tribune, le marabout confie qu’à l’état actuel des choses, une solution ne peut émaner que de Cheikh Ahmadou Bamba. «  (…) Je l’ai toujours dit et je le dirai toujours. La solution réside en Serigne Touba et non pas chez les politiques qui gouvernent actuellement le Sénégal et qui sont en train de mettre en œuvre une réforme des institutions du pays. Qu’on aille prendre le projet de société de Serigne Touba, c’est ce qui marchera pour nous Sénégalais. Le ‘Bambisme’ est l’unique voie qui peut développer le pays. Sans lui, jamais vous n’entendrez parler de développement au Sénégal », tente-t-il de convaincre.

C’est dans la même veine qu’il a préconisé une redéfinition de la manière dont marche le mouridisme. « On vit dans un de modernité où le poste de Khalif doit être considéré comme un symbole. La démarche du mouridisme doit être améliorée et modernisée. Le Khalife doit être respecté à cause de sa transcendance, mais il doit y avoir une nouvelle équipe qui s’occupe de tout est relatif à la gestion des choses d’ordre temporel…», indique-t-il.

En ce qui concerne la traque des biens présumés mal acquis, le patron du Parti de la Vérité pour le développement conseille aux tenants du pouvoir de faire preuve de miséricorde. « Il serait mieux de procéder avec miséricorde (…) les gens font du n’importe quoi sur la planète alors que Dieu nous a fait descendre pour qu’on y propage des actes méritoires. C’est pour dire que quand on aspire à diriger, on doit faire preuve de miséricorde », suggère-t-il.

Par ailleurs, il révèle que l’eau provenant de Chikori fait des miracles. Selon le marabout, une personne atteinte du virus du Sida a été soignée avec cette eau bénite.

Se prononçant sur la pénurie d’eau qui frappe Dakar et les coupures d’électricité, Serigne Modou Kara Mbacké est d’avis que la solution ne réside pas dans les manifestations de rue. Selon lui, une certaine indulgence doit être accordée aux autorités qui sont d’arrache pied pour apporter des solutions à ces manquements.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*