Serigne Moustapha Sy : «Si Khalifa Sall n’est pas libéré, c’est moi qui serai candidat»

Le guide des « Moustarchidines » a animé une conférence religieuse à « Keur Dieumb Ndiaye », un village situé dans le département de Thiès. Occasion encore mise à contribution par le marabout pour mettre les pieds dans le plat. Comme il l’avait fait lors du « Mawlid », le fils de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy a réclamé la libération de Khalifa Sall.

Et c’est à Macky Sall qu’il a fait cette requête. « Sans quoi, a prévenu le guide des Moustarchidines, c’est moi qui serai candidat », rapporte actunet. Serigne Moustapha Sy a par ailleurs demandé aux ministres de défendre Macky Sall contre lui-même tout en rappelant à ce dernier qu’au lieu de vouloir coûte que coûte un deuxième mandat, il ferait mieux de chercher à savoir s’il sera encore là le moment venu.

Répondant à ses détracteurs, Serigne Moustapha Sy a laissé entendre que s’il vraiment nuire au Président Sall lors du dernier Mawlid, il aurait déballé tout ce que le défunt Khalif des tidianes, Serigne Abdou lui a confié sur l’actuel président du Sénégal.

Présidentielle 2019 : Serigne Moustapha Sy / Macky Sall  au 2ème tour?

Aucune pression, aucune stratégie n’est à écarter pour faire  pression  sur Macky Sall et faire libérer le maire de Dakar, à moins de deux ans de la présidentielle 2019. Ainsi lors d’une conférence religieuse, à Keur Dieumb Ndiaye» (Thiès) la politique s’est invité dans le propos de Serigne Moustapha Sy. Qui ne  cache pas sa position  en faveur de Khalifa Sall.

Le guide religieux a directement demandé au président de la République de faire libérer Khalifa Sall. Et si le destinataire du message n’obtempère pas, il trouvera le marabout sur son chemin. Et comment ?  

Serigne Moustapha Sy va tout simplement se poser en challenger du chef de l’Etat dans la course à la magistrature suprême  en 2019. Monsieur le président, libérez Khalifa Sall «Sans quoi, a prévenu le guide des Moustarchidines, c’est moi qui serai candidat», aurait déclaré le marabout cité par dakactu.com.

Le guide religieux dit détenir des informations vraisemblablement très peu honorables pour le président de la République. Mais c’est du fait de son sens des responsabilités et parce qu’il n’a nullement envie de nuire à Macky Sall qu’il s’est abstenu de de déballer.

Les propos du guide des Moustarchidines font peut être sourire ou sont peu sérieux, mais cela  montre à quel point  le dossier Sall préoccupe une bonne partie des Sénégalais.

Tout compte fait, ce n’est certainement pas ce soutien ouvert de Serigne qui poussera Macky Sall à lâcher du lest. «Un gros poisson » est tombé dans la nasse. On le maintien et on continue. Quant aux «menus fretins» épinglés au même moment par des organes de contrôle et qui sont notamment de l’APR, circulez seulement, il n’y a pas du feu !

Noël SAMBOU

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*