Services de renseignement: A la découverte du (COS), la CIA sénégalaise

Le Centre d’Orientation stratégique anime et coordonne l’action de l’ensemble des services de renseignement de l’Etat et supervise l’élaboration du plan de renseignement du Gouvernement. Il est en outre chargé du suivi de la coopération internationale en matière de renseignement.

Le Centre d’Orientation stratégique comprend : Un département situation intérieure ; un département situation extérieure ;  un département prospective économique et trafics; un département de lutte contre la subversion et le terrorisme.

Les départements sont composés de divisions dont le nombre est fixé par arrêté présidentiel. Le Directeur général du Centre d’Orientation stratégique est nommé par décret. Il est secondé par un adjoint qui l’assiste dans le fonctionnement du service et le supplée en cas d’absence ou d’empêchement. L’adjoint prend le titre de Directeur général adjoint et il est nommé par décret.

Le Directeur général adjoint est choisi parmi les fonctionnaires de la hiérarchie A, les officiers supérieurs des Forces armées et les commissaires divisionnaires de Police. Il a le rang, les prérogatives et les avantages d’un conseiller spécial du Président de la République.

Le Directeur général adjoint est assisté par quatre directeurs de département, qui sont choisis parmi les fonctionnaires de la hiérarchie A, les officiers supérieurs des Forces armées ou les commissaires divisionnaires de Police.

Les Directeurs de département sont nommés par décret et ils ont le rang, les prérogatives et les avantages d’un Directeur de Service national. Ils peuvent exécuter des missions particulières sur ordre du Directeur général.

Le Centre d’Orientation stratégique compte également parmi ses effectifs, des chefs de division, des chargés de mission, un chef de cabinet du Directeur général et un assistant en informatique qui sont choisis parmi les fonctionnaires de la hiérarchie A, les officiers supérieurs des Forces armées ou les commissaires divisionnaires de Police.

Les chefs de divisions, les chargés de mission, le chef de cabinet et l’assistant en informa- tique sont nommés par arrêté présidentiel sur proposition du Directeur général du Centre.

Art. 9. – Le Directeur général du Centre d’Orientation stratégique dispose de moyens financiers et matériels suffisants pour lui per- mettre de remplir sa mission. Il lui est également affecté des moyens de recherche et des fonds spéciaux en appoint de ceux organiques des services de renseignement. Il en assure la gestion et le contrôle.

Le Soir

In the Spotlight

La CIA admet son rôle dans le coup d’État iranien de 1953

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Des documents déclassifiés décrivent en détail comment les USA – avec l’aide des Britanniques – ont ourdi un coup d’État contre Mohammed Mossadegh. Lundi 19 août 2013 La CIA a publiquement admis pour la première fois qu’elle [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*