Ses murs à terre, sacs de sable et «crintin» au bord de la rupture : Peur sur l’hôpital Régional de Kolda

Exif_JPEG_420

Les principaux murs de la façade de l’hôpital régional de Kolda sont à terre, depuis l’année dernière et présentent un danger permanent pour les malades et le personnel. Ce sont des sacs remplis de sable en mauvais état et des «crintins», qui sont mis en place pour barrer l’eau.

Coumba Diamanka, riveraine de l’Etablissement sanitaire, se désole de cette situation. Interrogée par Actusen.sn, la dame déclare : «en cas de forte pluie, c’est toute la structure qui risque de couler. Or, c’est de ce côté (elle du doigt indique l’emplacement) que sont logées la Pédiatrie et la Maternité. Donc, nous estimons que les mères, enfants ou bébés, le personnel et les matériels sont réellement menacés. Nous vivons un danger permanent avec cette situation».

La situation inquiète plus d’un. D’autant plus que la structure de santé est appelée à générer de l’argent et les résultats obtenus du financement basé sur le résultat (Fbr) devraient en principe régler cette question.

Sira Coulibaly, très étonnée des faits, argue : «nous payons tous les frais médicaux quand nous venons nous soigner. Et la bonne gouvernance dans tout celacela? Le mur est construit sur une pente argileuse et glissante. L’hôpital devrait songer au danger qui guette les patients, le personnel soignant, l’Administration et la structure elle-même».
Elle ajoute : «ces sacs et ces crintins» ne peuvent pas protéger l’établissement. Et cette année, il n y a pas encore eu une pluie digne de ce nom qui pourrait balayer d’un coup cette disposition de fortune».
Pour rappel, c’est à la suite de l’inondation de l’année dernière que le mur a cédé, en créant d’énormes dégâts matériels et humains.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*