Sexualité, ce qui stresse les hommes

Homme StresseL’homme idéal est fort, courageux, solide. Pourtant, lui aussi peut s’angoisser et stresser. Et sur le plan sexuel, les hommes aussi ont leurs fragilités. Catherine, vous allez nous raconter ce que vous entendez en consultation et qui les angoisse…

Oui, je reçois autant d’hommes que de femmes en consultation et eux aussi s’angoissent pas mal. La première cause d’angoisse, c’est la peur d’avoir une panne d’érection. Et encore plus s’il est très amoureux. Et plus il tient à sa partenaire, plus il a tendance à s’angoisser. Résultat, un homme très amoureux a plus souvent une panne qu’un homme qui a une aventure qui ne compte pas pour lui. Parce que les enjeux ne sont pas les mêmes… C’est important de le savoir parce que souvent une femme pense qu’il a une panne parce qu’elle ne lui plait pas. C’est souvent tout le contraire !

 Il a souvent peur de ne pas être à la hauteur en fait !

Oui, et il a peur de ne pas donner de plaisir à sa partenaire. Il craint qu’avec lui, elle n’ait pas d’orgasme. Un de mes collègues disait qu’un homme aimerait avoir un diplôme de donneur d’orgasmes !Il a besoin de réassurance. Si une femme ressent du plaisir, il faut qu’elle le lui exprime. Cela le rassure beaucoup. Et plus il est confiant, plus il a des chances de devenir un bon amant. Son angoisse aussi, c’est que sa partenaire simule le plaisir. Il sait que les femmes peuvent le faire, alors, il peut se méfier ! Et puis, l’idéal, c’est une femme qui le guide, qui ose lui dire que pour avoir du plaisir, elle a besoin de tel baiser ou de telle caresse…

Est-ce qu’il y a des choses qu’une femme fait et qui peuvent déclencher ou augmenter des angoisses chez les hommes ?

Une attitude qui peut l’angoisser beaucoup, c’est la comparaison. Si une femme dit « Avec mon ex, ça durait plus longtemps », ou « Les préliminaires étaient plus agréables avec mon ex », au lieu de se sentir unique, il se sent un numéro parmi d’autres et en plus critiqué. Imaginez que c’est pareil pour une femme. Si un homme lui dit « mon ex avait une plus jolie poitrine » ou « elle savait mieux me caresser », et bien, ça vous bloque et c’est normal ! Et ça peut vous bloquer pour longtemps. Il faut savoir qu’un homme est aussi sensible qu’une femme.

Et je sais que les hommes s’angoissent aussi sur la taille de leur sexe !

Oui, mais ça, heureusement, cela ne concerne pas tous les hommes. La plupart des hommes prennent leur sexe comme il est. Mais certains font une fixation sur la taille de leur pénis, alors qu’en fait, cela a très peu d’importance dans l’amour. Du côté des femmes, il est utile d’exprimer leur affection pour le pénis de leur partenaire. Cela fait toujours du bien et cela peut rassurer un homme anxieux.

Il faut dire qu’il y a beaucoup de méconnaissance à ce niveau. Hier, un auditeur e RFI m’a écrit un message en me disant que son pénis était bien pendant les rapports sexuels, mais qu’après, il diminuait de taille. Il ajoute qu’il est très inquiet de voir son pénis diminuer de taille comme ça, et qu’il veut prendre des médicaments pour que cela cesse. Car il m’explique que ça ne lui convient pas, qu’il veut garder un gros pénis, même au repos.La réponse, c’est tout simplement que c’est impossible ! Le pénis a une plus petite taille au repos, et c’est plus pratique d’ailleurs pour le ranger ! Aucun homme ne reste en érection 24 heures sur 24. Vous voyez qu’il y a des hommes qui s’inquiètent pour des fantasmes.

Et pour le désir sexuel, est-ce que les hommes s’angoissent ?

Oui et ils s’angoissent surtout pour le désir de leur partenaire.Ils ont besoin de se sentir désirés. Et ils sont souvent frustrés que leur partenaire ne leur manifeste pas du tout, ou pas souvent son désir.Cela peut les angoisser, car ils ont l’impression d’être le moteur de la vie sexuelle dans le couple. Si leur partenaire ne montre pas son désir et son plaisir, ils sont l’impression de la harceler ou de lui imposer des rapports sexuels qu’elle ne désire pas vraiment…

Un de mes patients me disait : « Quand ma femme me dit qu’elle a envie de faire l’amour, je me dis ouf ! Je ne suis pas un obsédé sexuel ou un gros cochon, elle aussi, elle aime le sexe ! Et ça me fait beaucoup de bien… » Alors, si sa femme ne lui exprimait jamais son désir, il se sentirait moins bien, plus angoissé.

Beaucoup d’hommes s’inquiètent aussi de la durée du rapport sexuel…

Oui, ils ont peur de l’éjaculation précoce. C’est fréquent au début de la vie sexuelle ou début d’une rencontre, car il faut un peu de temps pour apprendre à le gérer. L’idéal est qu’une femme soit compréhensive et aidante. Et puis bien des hommes aussi s’angoissent quand ils voient qu’ils n’ont pas une deuxième érection tout de suite après l’éjaculation. Pourtant, c’est normal, et c’est ainsi pour tous les hommes. Il faut un peu de temps avant d’avoir une deuxième érection, même pour un homme jeune, il faut plus de temps pour un homme de 40 ou 50 ans et souvent bien plus de temps encore pour un homme de plus de 50 ou 60 ans. C’est ainsi, et nous n’y pouvons rien, c’est le fonctionnement du corps masculin qui est ainsi fait.

Source : prioritesante.blogs.rfi.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*