SEYDOU GUEYE, SECRETAIRE DU GOUVERNEMENT, ACCUSE : «Sidy Lamine est le bras armé de Me Wade»

Les récentes attaques du patron du Groupe Walf contre le président Sall ne sont pas fortuites. C’est la conviction du porte-parole de l’Apr, Seydou Guèye. Le Secrétaire général du gouvernement croit dur comme fer que Sidy Lamine Niasse est le bras armé de Me Abdoulaye Wade pour déstabiliser le pays.Sidy Lamine Niasse

Seydou Guèye accuse Me Abdoulaye Wade et Sidy Lamine Niasse de vouloir déstabiliser le pays. «Les attaques contre Macky Sall prouvent que la démarche de Sidy Lamine Niasse relève d’une mission de déstabilisation du pays par ses appels à la désobéissance», a-t-il consenti. Avant de préciser : «en vérité, le Pdg du Groupe Walf, Sidy Lamine Niasse, n’est rien d’autre que le bras armé d’Abdoulaye Wade». Toujours est-il que, selon le Secrétaire général du gouvernement, «c’est son dernier recours face au refus patriotique du Parti démocratique sénégalais de lui servir de levier dans sa stratégie de déstabilisation du Sénégal». Pour lui, «s’attaquer régulièrement à un président de la République élu par plus de 65 % des voix, c’est dénier sa souveraineté au peuple sénégalais, agresser la démocratie sénégalaise, piétiner notre Etat de droit et insulter le peuple sénégalais.»

Face à ces «agressions intolérables», l’Alliance pour la République appelle les hérauts des droits et des libertés à défendre la République aujourd’hui agressée par des propos séditieux et attentatoires au vivre ensemble sénégalais». Et Seydou Guèye de «prendre à témoin l’opinion publique nationale et internationale, sur la gravité des propos «irresponsables» de Sidy Lamine Niasse». Pour rappel, le Mollah de Front de terre a été convoqué à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane pour avoir déclaré détenir des preuves de l’enrichissement illicite de Macky Sall. Interrogé à sa sortie, il a déclaré ceci : «ils m’ont relâché, car ils ont considéré que la convocation n’avait pas sa raison d’être. Je suis parti avec mes preuves, mais il n’y a pas eu de confrontation entre les enquêteurs et moi. Alors, je rentre chez moi me reposer.»

Mouhamadou BA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*