Shutdown aux USA

L’échec des négociations au Sénat sur un compromis budgétaire entraînera aux États-Unis une fermeture partielle des administrations. Suite à l’échec d’un vote crucial, la Maison-Blanche a accusé les démocrates de prendre les Américains «en otages».

En raison du vote au Sénat contre la prolongation à court terme des financements nécessaires, les États-Unis se retrouvent dans une situation de «shutdown» le jour du premier anniversaire de l’investiture de Donald Trump.

Jeudi, la Chambre des représentants a adopté une proposition de loi visant à prolonger le financement du gouvernement fédéral jusqu’au 16 février, mais le Sénat a voté contre par 50 voix contre 49 tandis qu’il fallait une majorité de 60 votes pour que le texte passe.

Dans ce contexte, le gouvernement fédéral va devoir fermer pour la première fois depuis 2013 certaines agences à travers le pays et suspendre le versement des salaires des fonctionnaires.

Dans un court commentaire, la Maison-Blanche a désigné les responsables de cette situation.

«Ce soir, (les démocrates du Sénat) ont placé la politique au-dessus de notre sécurité nationale», a indiqué la porte-parole de Donald Trump, Sarah Sanders. «Nous ne négocierons pas sur le statut des immigrants illégaux pendant que les démocrates prennent en otage les citoyens respectueux du droit avec leurs exigences irresponsables», a-t-elle ajouté, laissant augurer de difficiles négociations dans les jours à venir.

Avant le vote, les démocrates, qui comptent 49 sièges au Sénat sur un total de 100, avaient annoncé vouloir trouver un accord sur l’immigration sous peine de ne pas voter pour cette loi de financement.

En septembre, l’administration Trump a annoncé l’abrogation du programme Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), qui protège des jeunes migrants clandestins, une suppression programmée pour le début du mois de mars mais qui est à ce stade bloquée par la décision d’un juge de San Francisco.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*