«Si nous sommes exclus, ce sera sous la dictée de Macky Sall, mais pas selon les textes de Senghor»

Les propos sont de la responsable socialiste à Grand-Yoff, Aminata Diallo qui demeure convaincue que l’exclusion des proches de Khalifa Sall du Ps, qui sera entérinée le 30 décembre, n’est en rien conforme aux textes qui régissent le fonctionnement du parti senghorien.

«Le Bp (bureau politique : ndlr) ne peut pas exclure un militant. Pour exclure un militant, il y a toute une procédure. Le militant doit être entendu. C’est après l’avoir entendu, que la commission rencontre le BP. Mais, le secrétariat exécutif national ne peut pas exclure un militant», tient à éclairer Aminata Diallo, chef de cabinet de Khalifa Sall. Qui s’empresse de préciser : «si nous sommes exclus, ce ne sera pas valide, ce sera sous la dictée de Mcky Sall, mais pas selon les textes de Senghor».

La proche du maire de Dakar a formulé des interrogations avant d’accuser Ousmane Tanor Dieng et Cie de diviser le parti, donc l’héritage de Senghor. «Pourquoi ils n’ont pas attendu que Khalifa Sall sorte de prison pour engager la bataille ? Pourquoi vouloir exclure quelqu’un qui est en prison ?… Comment peuvent-ils rendre hommage à Senghor la veille, et le lendemain, sils divisent son parti ?».

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*