Sidiki Kaba sur le temps d’antenne de Khalifa Sall, « Ce n’est pas à lui de décider »

Le ministre de la justice Me Sidiki Kaba s’est prononcé sur les déclarations maire de Dakar, Khalifa Sall réclamant son temps d’antenne pour les élections législatives.

Interpellé par la radio Rfm, le Garde des sceaux précise,  » c’est pas lui de décider, il faut laisser la justice de faire son travail. C’est à la justice sénégalaise de décider, s’il doit avoir un temps d’antenne ou non  » lance t-il sur les ondes de la radio  suite à une rencontre des magistrats sur l’éthique.

Pour ce spécialiste du droit, Khalifa Sall bénéficie de sa légitimité et d’une présomption d’innocence:  » aucun texte donne une prévision sur cette question, il faut saisir le juge d’instruction, c’est à lui de décider. Il y a des pays africains dans les quels, le Congo, le Rwanda qui ont déjà réglé cette question. La loi sénégalaise est quelque peu en retard « , explique Ousmane Diagne Fall. « C’est le juge qui doit cette autorisation « , ajoute t-il au micro de la radio.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*