Silence télé – La coalition poursuit son travail meurtrier au Yémen

L’attaque menée par la coalition dirigée par Riyad près de la capitale yéménite, a fait au moins 35 morts mercredi, dont des civils, selon le Croissant-Rouge. Les Nations unies de leur côté font pour l’heure preuve de réserve…

Les Nations unies enquêtent sur un raid aérien de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite contre un hôtel au Yémen, mais se disent pour l’instant incapables de confirmer les informations concernant les victimes de l’attaque, a indiqué Stéphane Dujarric, porte-parole de l’Onu.

«Nous avons vu les informations concernant une frappe contre un hôtel près de Sanaa, vu les informations concernant l’important nombre de victimes, mais nous ne sommes pas en mesure de les confirmer. Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a annoncé s’être chargé de l’enquête», a-t-il indiqué.

Stéphane Dujarric a également souligné que «toute attaque contre les civils était inacceptable».

Le chef de la section du Croissant-Rouge à Sanaa, Hussein al-Tawil, a affirmé à la presse que pas moins de 35 personnes avaient été tuées dans l’un des raids qui a frappé Arhab, localité située à la sortie nord de Sanaa.

En juin, 24 civils avaient péri dans une frappe aérienne sur un marché dans un fief rebelle du nord du pays. Selon des témoins, ce marché servait de base au trafic transfrontalier de khat. Des sources locales, dont des responsables médicaux, avaient attribué la frappe à la coalition arabe.

 

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*