Situation critique à l’UCAD : le recteur Saliou Ndiaye fond en larmes

Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ne sait plus à quel Saint se vouer. Il fond en larmes. Et de deux! En une semaine, des étudiants ont empêché la tenue de deux (2) rencontres importantes à l’UCAD II. Le mardi, c’était sur l’emploi des diplômés de l’institution, aujourd’hui, c’est une conférence sur Léopold Sédar Senghor. “Inquiétant” pour Cheikh Hamidou Kane, “déplorable” pour Djibo Leyti KA. Le recteur Saliou Ndiaye, ému, fond en larmes. ucad

En effet, la tension allant crescendo dans les universités sénégalaises, les étudiants qui ne veulent pas avaler la pilule des nouvelles réformes universitaires augmentant les frais d’inscriptions à hauteur de 25.000 et 75.000 F CFA et 200 et 400 F CFA pour les tickets resto, se sont introduits dans l’improvise dans l’enceinte de l’UCAD 2. Le Professeur, Souleymane Bachirou Diagne qui présentait son ordre du jour de la rencontre sur la négritude, a été arrêté sur le champ.

Même si des violences physiques n’ont pas été notées, les étudiants reprochent au professeur Bachirou Diagne d’avoir porté les réformes alors qu’il ne vit pas les réalités du Sénégal,

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*