Snowden révèle sa vérité sur l’espionnage au profit de la Russie

L’ancien employé de la NSA, Edward Snowden, a rejeté les allégations d’espionnage en faveur de Moscou, relate le journal Spiegel.

Accusé d’être un espion russe par le chef du contre-espionnage allemand, Hans-Georg Maassen, l’ex-employé de l’Agence nationale de sécurité, Edward Snowden, a imposé son démenti, annonce le Spiegel.

«Non, je ne suis pas un espion russe. Il [Hans-Georg Maassen, ndlr] n’a même pas eu le courage de me dire que j’étais un espion», s’est offusqué Edward Snowden.

Il a en outre exprimé des doutes quant au fait que la Russie était responsable des attaques informatiques visant le Parti démocrate américain lors de la campagne présidentielles de 2016.

«La NSA sait bien qui avait attaqué [le courrier électronique, ndlr] Clinton, mais je suppose qu’ils avaient également découvert d’autres hackers, probablement, il s’agit de six ou sept groupes impliqués.»

Edward Snowden, 32 ans, ex-consultant pour la NSA (Agence nationale de sécurité américaine), a déclenché une tempête mondiale en fournissant à la presse des dizaines de milliers de documents montrant l’ampleur de la surveillance effectuée par l’organisme américain. Le quotidien britannique The Guardian avait fait éclater l’affaire en 2013.

Inculpé par la justice américaine d’espionnage et de vol de documents appartenant à l’État, Edward Snowden vit en Russie où il s’est réfugié en 2013.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*