SOCIÉTÉ Fêter Korité et Tabaski à l’Unisson: Ansoumana Dione donne une solution

Selon le président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux, au Sénégal, il est possible de mettre fin à la division notée lors des deux grandes fêtes musulmanes que sont la Tabaski et la Korité.

Pour Ansounama Dione, il est possible de mettre fin à la célébration dans la division des fêtes musulmanes que sont la Korité et la Tabaski.

« Si chaque région est représentée par un Imam raatib, il faudra créer une entité regroupant ces 14 hautes personnalités religieuses qui se concerteront à chaque occasion pour parler d’une seule voix afin que nous puissions célébrer nos fêtes à l’unisson. Puis, il appartiendra au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique de signer un arrêté fixant ces jours de fêtes que tout citoyen devra respecter obligatoirement« , préconise le défenseur des malades mentaux. Autrement dit, renchérit Ansoumana Dione, « il s’agira d’exploiter l’autorité de ces Imams qui constituent un maillon important dans l’organisation de la société musulmane ».

Egalement, « la Tabaski et la Korité étant des fêtes purement religieuses et non culturelles, cet arrêté devra interdire toute activité récréative sur toutes l’étendue du territoire pendant ces jours sacrés et exiger aussi au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) de veiller au respect strict de cette disposition par les chaînes de radio et de télévision », conseille monsieur Dione.

Mieux, déclare-t-il, le gouvernement pourra même proposer une loi dans ce sens et la faire voter à l’Assemblée Nationale, « pourquoi pas ? », s’interroge le prédisent de l’ASSAMM.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*